Le Livret A n’a pas chômé en août !

Le Livret A, au mois d’août, n’a pas chômé avec une collecte positive de 2,25 milliards d’euros, contre 1,85 milliard d’euros en juillet. L’année dernière, la collecte avait été positive de 1,71 milliard d’euros. Sur les huit premiers mois de l’année, la collecte cumulée est de 24,5 milliards d’euros, constituant le meilleur résultat jamais enregistré par le Livret A.

Le Livret A, au mois d’août, n’a pas chômé avec une collecte positive de 2,25 milliards d’euros, contre 1,85 milliard d’euros en juillet. L’année dernière, la collecte avait été positive de 1,71 milliard d’euros. Sur les huit premiers mois de l’année, la collecte cumulée est de 24,5 milliards d’euros, constituant le meilleur résultat jamais enregistré par le Livret A. Celui-ci continue donc sur sa lancée en accumulant de fortes collectes mois après mois. Depuis le début du mois de mars, les ménages ont placé sur ce produit 19,22 milliards d’euros.

Le résultat du mois d’août 2020 témoigne du maintien d’un niveau élevé d’inquiétudes au sein de la population. Les ménages n’ont pas puisé dans leur épargne de précaution au mois d’août durant leurs vacances. Malgré une forte réserve d’épargne liquide, ils auraient pu arbitrer en faveur de dépenses plaisirs. Les circonstances ont joué dans le sens inverse. Cette année, les ménages ont, plutôt réduit leurs dépenses de transports et de loisirs, en restant en France et en raison de l’absence de spectacles. La crainte du chômage ou de pertes de revenus à la rentrée les a amenés à renforcer leur poche d’épargne de précaution.

Dans ce contexte incertain, l’encours du Livret A a battu un nouveau record, en août, à 323,1 milliards d’euros tout comme celui du LDDS à 119,3 milliards d’euros. La collecte du petit frère du Livret A a été positive de 600 millions d’euros.

Dans le passé, le mois d’août était, en règle générale, un mois assez calme pour le Livret A en raison des vacances. Sur ces dix dernières années, seules deux mois de décollecte ont été enregistrés, en 2014 et en 2015, en lien avec la baisse du taux du Livret A (passage de 1,25 à 1% le 1er août 2014 et à 0,75 % le 1er août 2015). En 2020, il n’y a pas d’effet taux sur la collecte d’été, les pouvoirs publics ayant décidé de le maintenir à 0,5 point le 1er août 2020 (ce taux avait été abaissé à 0,5 % le 1er février dernier avant le confinement).

La menace d’une deuxième vague et les menaces sur l’emploi devraient conduire à maintenir un fort volant d’épargne de précaution dans les prochains mois. Néanmoins, la collecte devrait être moins dynamique, sauf en cas de reconfinèrent, en raison des dépenses incompressibles de l’automne et de l’hiver (impôts locaux, dépenses de rentrées scolaires, fêtes de fin d’année). Ce surcroît de dépenses pourrait être compensée en raison de l’absence de visibilité par une report ou l’annulation d’autres (voyages par exemple voire achat de voitures). Quoi qu’il en soit, le Livret A devrait battre en 2020 de nombreux records, de collecte et d’encours.

Philippe Crevel , 23 septembre

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés