La demande mondiale de pièces et lingots d’or au plus haut depuis 2016

Le dernier rapport du World Gold Council dresse le portrait de la demande mondiale d’or au premier trimestre, globalement en phase de normalisation (moins de demande d’investissement, plus de demande bijoutière et industrielle).

Le dernier rapport du World Gold Council dresse le portrait de la demande mondiale d’or au premier trimestre, globalement en phase de normalisation (moins de demande d’investissement, plus de demande bijoutière et industrielle). Mais un phénomène global se démarque : la demande pour des lingots et des pièces d’or par les particuliers est au plus haut depuis le 4ème trimestre 2016.

En Chine, la vente de lingots et pièces a atteint 86 tonnes au 1er trimestre, soit une augmentation 133% en un an, et de plus de 20% si on la compare aux niveaux de 2019. En Inde, il s’agit du meilleur début d’année depuis 2015. En Turquie, la demande a doublé en un an sur fonds d’incertitudes politiques et économiques.

Aux Etats-Unis, les 26 tonnes achetées correspondent au double de la moyenne de ces 5 dernières années. La vente d’American Eagle par la US Mint a ainsi atteint au premier trimestre son plus haut niveau depuis 2010.

L’explication semble toute simple : dans cette situation économique et sanitaire toujours incertaine, les particuliers ont profité de la baisse des cours pour faire des achats !!

Laurent Schwartz , 3 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés