›  Interview 

Florence Marty et Olivier Hakim : « Notre stratégie repose sur le dynamisme des pays émergents sans la volatilité des devises locales »

Philosophie de gestion, répartition sectorielle et géographique, croissance des pays émergents…Florence Marty et Olivier Hakim, gérants actions de LBPAM Actions Euro Focus Emergent nous dévoile la stratégie du fonds qui performe de +13,80% à fin juin 2012…

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Next-Finance : Pouvez-vous nous présenter la philosophie de gestion de LBPAM Actions Euro Focus Emergent ?

Florence Marty et Olivier Hakim : LBPAM Actions Euro Focus Emergent est un fonds thématique dont le portefeuille est composé de sociétés de la zone Euro dont une partie significative du chiffre d’affaires est réalisée dans les zones émergentes. Ces valeurs bénéficient de la gouvernance des actions de la zone euro et de la croissance des pays émergents où elles se développent significativement.

Quelle est sa répartition sectorielle et géographique ?

La stratégie d’investissement privilégie aujourd’hui principalement les biens de consommation courante (en particulier le segment du luxe), la distribution, le secteur automobile et l’agroalimentaire. A l’heure actuelle, nos actifs sous gestion sont investis à près de 50% sur des valeurs françaises pour lesquelles nous avons l’avantage de bien connaître, entretenant des relations de proximité avec les managements.

La situation difficile en zone Euro n’est pas à notre avantage. Cependant, nous essayons de sélectionner des valeurs décorrélées de leur marché. C’est le cas notamment du premier groupe textile espagnol Inditex, propriétaire de la célèbre marque Zara ou du groupe portugais de distribution alimentaire, Jerónimo Martins SGPS.
Florence Marty et Olivier Hakim

Les entreprises européennes portées par la croissance économique des pays émergents ne sont-elles pas pénalisées en Bourse par le contexte morose sur les places boursières européennes ?

Certes, la situation difficile que connait la zone Euro n’est pas à notre avantage. Cependant, nous essayons de sélectionner dans notre portefeuille des valeurs dont la performance est le plus décorrélée par rapport à leur marché boursier domestique. C’est le cas notamment du premier groupe textile espagnol Inditex, propriétaire de la célèbre marque Zara ou du groupe portugais de distribution alimentaire, Jerónimo Martins SGPS, qui ont tous deux su résister en Bourse, malgré un environnement économique difficile dans leur pays d’origine.

En quoi LBPAM Actions Euro Focus Emergent se distingue d’un fonds action investi directement sur les pays émergents ?

Par rapport à un fonds action investi directement sur les pays émergents, LBPAM Actions Euro Focus Emergent permet de bénéficier du dynamisme des pays émergents, tout en offrant, aux porteurs de parts, la possibilité d’y investir en leur garantissant une certaine visibilité en termes de gouvernance d’entreprise mais aussi en leur évitant d’avoir à subir la forte volatilité des devises locales.

Même si la croissance économique dans les pays émergents est amené à ralentir dans les prochaines années, nous resterons loin des faibles niveaux des économies matures. Ainsi, selon notre partenaire, Gavekal research, en 2015, 30% de la population chinoise, disposera d'un revenu supérieur à 10 000 dollars par an.
Florence Marty et Olivier Hakim

Il y a une concurrence domestique très vive sur les marchés émergents, engendrant une pression à la baisse sur les prix et à terme sur les profits. Quels sont les avantages compétitifs des entreprises occidentales dans lesquelles vous investissez ? Les barrières à l’entrée de leur marché sont-elles importantes ?

Certes, vous avez raison, pour certains domaines d’activité, les barrières à l’entrée ne sont pas forcément très élevées, autorisant ainsi facilement l’arrivée de nouveaux concurrents. Ce n’est cependant pas le cas sur tous les secteurs, c’est ainsi loin d’être le cas dans le secteur du luxe par exemple. Il est difficile d’imaginer pour une entreprise chinoise ou indienne venir concurrencer une marque comme Louis Vuitton sur le marché de la maroquinerie ou Remy Cointreau sur celui des spiritueux.

Croyez-vous que la croissance économique des pays émergents soit soutenable dans les années qui viennent, notamment en Chine ?

Même si la croissance économique dans les pays émergents est amené à ralentir dans les prochaines années, il ne faut toutefois pas perdre de vue que le dynamisme de ces pays n’est pas prêt de revenir au niveau de la croissance des économies matures. Ainsi, selon notre partenaire, Gavekal research, en 2015, 30% de la population chinoise, disposera d’un revenu supérieur à 10 000 dollars par an ; de quoi accélérer l’émergence d’une classe moyenne dans l’Empire du Milieu, et donc favoriser leur appétit de consommation.

Quelle est la performance et le ratio risque/rendement de LBPAM Actions Euro Focus Emergent depuis son lancement ainsi que le montant de ses actifs sous gestion ?

Depuis le début de l’année 2012, la performance de LBPAM Actions Euro Focus Emergent est de +13,80%, à fin juin 2012, contre +2,97% pour l’indice Euro Stoxx . Le fonds affiche un ratio d’information de 1.83 sur un an et un encours de 111 millions d’euros à ce jour.

RF , Août 2012

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Interview Marie-Pierre Peillon et Stéphane Fraenkel : « L’intégration des critères ESG permet de s’assurer que les sociétés sont sur la bonne trajectoire de croissance durable »

Les petites et moyennes capitalisations face au défi de l’analyse extra-financière. Entretien avec Marie-Pierre Peillon, Directrice de la recherche et de l’intégration ESG et Stéphane Fraenkel, Directeur associé gestion actions et convertibles chez Groupama Asset (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés