›  Interview 

Bénédicte Bazi « Depuis la création du fonds, CCR Actions Engagement Durable a progressé de 14,7% »

Bénédicte Bazi, gérante de CCR Actions Engagement Durable chez CCR AM fait un bilan sur cette première année de gestion engagée

Votre fonds vient de fêter son premier anniversaire début juillet 2010. Quel bilan tirez-vous de cette première année de gestion engagée ?

Ce premier anniversaire est, en effet, pour nous l’occasion de faire le bilan du respect des engagements pris lors du lancement du fonds.

Les facettes de notre engagement sont multiples : 1/ la transparence est l’un des fondements de CCR Actions Engagement Durable et ceci à tous les stades de la gestion : sélection de valeurs, analyse ESG, dialogue avec les entreprises, votes et compte rendus à travers notamment la publication d’un reporting extra-financier trimestriel ; 2/ une expertise renforcée avec notamment la mise en place, au début de l’année 2010, d’un comité de pilotage composé de douze personnes dont cinq experts indépendants. Les objectifs du Comité sont clairs : orienter la gestion du fonds dans la définition des priorités ESG, apporter un soutien au dialogue mené avec les sociétés, renforcer notre crédibilité, notre légitimité et notre proximité avec nos clients ; 3/ un dialogue soutenu et durable avec les entreprises dans le but d’influencer et de constater des évolutions tangibles de pratiques en matière Ethique, Sociale, Environnementale et de Gouvernance ; 4/ une meilleure appréhension des risques qui peuvent survenir au sein des différentes sociétés dans lesquelles nous investissons en enrichissant notre processus d’investissement financier d’une analyse extra-financière et en sollicitant les émetteurs sur des thématiques précises.

En 2010, nous avons retenu : en Gouvernance, la question de la diversité au sein des conseils d’administration ou de surveillance des sociétés ; en Environnement, la prise en compte par les entreprises de la réglementation européenne REACH qui impose de nouvelles normes en matière d’utilisation de substances chimiques ; enfin, en Social, la qualité des relations d’une entreprise avec ses sous-traitants et fournisseurs.

Ce premier anniversaire est l’occasion pour nous de remercier tous ceux qui nous ont accompagnés au cours des derniers mois dans le développement de notre démarche extra-financière.

Quelle a été la performance de votre fonds depuis sa création ? Quelles sont actuellement les principales sur et sous pondérations du fonds par rapport à son indice de référence, le DJ EURO STOXX PRICE EUR ?

Depuis le 1er juillet 2009, date de la création du fonds, CCR Actions Engagement Durable a progressé de 14,7% [1], soit une surperformance, au 31/08/2010, de 4,3 points par rapport à son indice de référence, le DJ Euro Stoxx.

Sur les dernières semaines, la performance s’est dégradée (+ 3 points depuis le 01/01/2010). L’exposition du portefeuille à des valeurs cycliques (décotées à nos yeux) telles que la construction et les biens industriels, de même qu’à certaines valeurs financières expliquent cette contreperformance récente. Nous sommes confiants dans les potentiels de revalorisation de ces titres qui présentent des niveaux de valorisation attractifs.

Rappelons que la surpondération actuelle du fonds sur les secteurs de la construction, de la technologie et des biens industriels est le simple résultat de notre stock-picking.

Quels sont les critères ESG sur lesquels vous êtes particulièrement vigilants dans le choix de vos valeurs en portefeuille ?

Tous les titres en portefeuille sont notés sur les trois piliers fondamentaux de l’ISR (Environnement, Social, Gouvernance), Une analyse approfondie nous alerte sur certaines insuffisances en termes de comportement de la société sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance. A la suite de cette analyse réalisée sur la base de sources internes et externes, lorsqu’une société présente des insuffisances majeures, nous ne l’intégrons pas en portefeuille. Toutefois, notre premier filtre extra-financier prend en compte les aspects de gouvernance de la société qui est un filtre potentiellement éliminatoire. Ce n’est qu’après avoir passé ce premier filtre que les enjeux environnementaux et sociaux sont pris en compte dans notre analyse, pouvant mener à la non intégration d’un titre au portefeuille.

Dans les mois à venir, comment souhaitez vous approfondir la prise en compte des critères ESG dans votre portefeuille ?

Notre engagement pour les prochains mois est de poursuivre ce travail, convaincu du bien-fondé de l’apport de la prise en compte des enjeux ESG dans notre gestion au quotidien. De nouveaux outils verront le jour dans les prochaines semaines tels que la mise en place d’un « baromètre » de CCR Actions Engagement Durable, qui présentera l’évaluation ESG de chacun des titres en portefeuille et en mesurera leur évolution, concomitamment au déploiement de notre base ISR.

Quelles sont les principaux mouvements que vous avez effectués dans le portefeuille au cours de l’été 2010 ?

Au cours de la période estivale, nous avons entré en portefeuille Jungheinrich, société industrielle allemande, dont les niveaux de rentabilité devraient s’améliorer avec l’augmentation des volumes d’activité ainsi que la société espagnole Gamesa, spécialisée dans l’énergie éolienne et plus spécifiquement dans la fabrication et la gestion de turbines. Gamesa doit actuellement faire face à une régulation européenne incertaine mais présente des niveaux de valorisations très attractifs au regard de ses perspectives de développement à long terme.

Concernant les sorties du portefeuille, nous avons décidé de solder nos positions sur Zumtobel (services et biens industriels en Autriche) et sur Boskalis (activités de dragage maritime aux Pays- Bas) après avoir enregistré des plus-values supérieures à 100%.

A la suite de résultats semestriels satisfaisants, nous avons également vendu notre position sur Tessenderlo (groupe chimique belge) dont les avancées sur la réorganisation du groupe nous apparaissent plus lentes qu’anticipées.

Propos recueillis le 01 septembre 2010

Next Finance , Septembre 2010

Notes

[1] Au 31 août 2010. Les performances passées mentionnées dans ce document ne préjugent pas des performances futures. Les performances indiquées ne tiennent pas compte des commissions et frais de souscription ou de rachat des parts. Vous retrouverez l’ensemble des performances en années glissantes et depuis la création du fonds ainsi que les détails sur la structure du portefeuille en consultant le site Internet de CCR AM : www.ccr-am.com

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Interview Guillaume Abel : « L’ISR devient LE mode de gestion pertinent »

Selon Guillaume ABEL, Directeur du Développement de La Banque Postale Asset Management (LBPAM), l’ISR devient LE mode de gestion pertinent. LBPAM projette la création d’un fonds Green Bond cette année et de portefeuilles modèles ISR sur-mesure pour le suivi des mandats de certains (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés