Amundi PEF lance « PME Cap Croissance », un FCPR fiscal de capital développement

Amundi Private Equity Funds (Amundi PEF) annonce le lancement de « PME Cap Croissance », un nouveau FCPR [1] fiscal. Ce véhicule d’investissement a pour objectif de financer les PME [2] non cotées sur l’ensemble du territoire français, contribuer à leur développement et leur permettre d’atteindre le statut d’ETI [3].

Destiné à une clientèle patrimoniale et Banque Privée, le fonds permet aux investisseurs de participer à la croissance de PME [4] françaises tout en bénéficiant d’une exonération d’imposition sur les plus-values et les dividendes distribués à l’échéance [5].

La France compte seulement 4.600 ETI [6] contre 164.000 PME [7], soit trois fois moins que l’Allemagne, et deux fois moins qu’au Royaume Uni. Accompagner le passage des PME [8] au statut d’ETI [9] est un enjeu important du redressement de l’économie et de la compétitivité française. Pour les PME [10], l’ouverture de leur capital au fonds « PME Cap Croissance » est une solution pour financer leur développement et transmission, tout en bénéficiant de l’apport de l’équipe de gestion d’Amundi PEF en matière de gouvernance, de développement international et d’expertise dans l’accompagnement des entreprises en croissance.

« PME Cap Croissance » prend le parti de ne s’imposer aucune contrainte sectorielle ou régionale. Au sein de ce large univers d’investissement, les équipes d’Amundi PEF appliquent des critères de sélection très rigoureux afin d’identifier les PME françaises à potentiel de croissance. Rappelons qu’Amundi PEF bénéficie d’un très important réseau d’affaire en France et à l’Etranger pour identifier les meilleures opportunités au cœur des régions, et les accompagner activement dans leur croissance.

« PME Cap Croissance » offre un accès facilité, à partir de 10 000€ (hors droits d’entrée) au marché du capital investissement tout en confiant les choix d’investissements à des professionnels expérimentés. Permettant d’être partie prenante de la reprise de la croissance économique française, l’investisseur bénéficie d’une solution de diversification de son patrimoine par rapport à un portefeuille de titres cotés, dans des conditions fiscales privilégiées. Le fonds a une durée de vie de 10 ans. Pendant cette période, la société de gestion peut céder certaines participations. A partir de la sixième année, elle pourra, le cas échéant, distribuer au fur et à mesure les produits de cession des actifs en portefeuille aux porteurs de parts. Sauf cas de force majeure, le rachat des parts n’est pas autorisé pendant la durée de vie du fonds.

« PME Cap Croissance » est ouvert à la commercialisation jusqu’au 31 décembre 2015 dans le réseau des caisses régionales du Crédit Agricole qui proposent l’offre.

Next Finance , Octobre 2014

Notes

[1] FCPR = Fonds Commun de Placement à Risques ; il présente un risque de perte en capital et le capital n’est pas garanti.

[2] PME = petites et moyennes entreprises, ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et des effectifs inférieurs à 250 salariés, hors micro-entreprises

[3] ETI = entreprise de taille intermédiaire, ayant un chiffre d’affaires compris entre 50 millions d’euros et 1 500 millions d’euros et des effectifs entre 250 salariés à 5 000 salariés

[4] PME = petites et moyennes entreprises, ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et des effectifs inférieurs à 250 salariés, hors micro-entreprises

[5] Sous réserve de détention des parts pendant au moins 5 ans et selon la situation individuelle de chaque souscripteur

[6] ETI = entreprise de taille intermédiaire, ayant un chiffre d’affaires compris entre 50 millions d’euros et 1 500 millions d’euros et des effectifs entre 250 salariés à 5 000 salariés

[7] PME = petites et moyennes entreprises, ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et des effectifs inférieurs à 250 salariés, hors micro-entreprises

[8] PME = petites et moyennes entreprises, ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et des effectifs inférieurs à 250 salariés, hors micro-entreprises

[9] ETI = entreprise de taille intermédiaire, ayant un chiffre d’affaires compris entre 50 millions d’euros et 1 500 millions d’euros et des effectifs entre 250 salariés à 5 000 salariés

[10] PME = petites et moyennes entreprises, ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et des effectifs inférieurs à 250 salariés, hors micro-entreprises

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés