Tendance : grande facilité des établissements bancaires à octroyer des prêts immobiliers

La grande tendance observée actuellement est la plus grande facilité des établissements bancaires à octroyer des prêts immobiliers :des banques ouvertes aux longues durées, 25 ans voire davantage, les prêts peuvent être accordés même lorsqu’il n’y a pas d’apport...

Selon Frank Levy, Directeur général du groupe ACE Crédit : "En ce début d’été, les taux se stabilisent à des niveaux historiquement bas. Certains continuent même de baisser, en particulier sur les courtes durées (10 et 15 ans).

La grande tendance que nous observons actuellement est la plus grande facilité des établissements bancaires à octroyer des prêts immobiliers :
- des banques ouvertes aux longues durées, 25 ans voire davantage ;
- les prêts peuvent être accordés même lorsqu’il n’y a pas d’apport ;
- si Crédit Logement refuse la garantie, les banques étudient la possibilité de passer par une garantie réelle (l’hypothèque ou le privilège de prêteur de deniers.

Les primo-accédants sont les premiers bénéficiaires de ce contexte favorable. Mais globalement tous les acquéreurs en profitent : entre l’inflation qui est très légèrement a la hausse et le niveau des taux, le différentiel est particulièrement avantageux pour les acheteurs.

Sur le marché du crédit immobilier, l’actualité est aussi marquée par le Crédit Foncier qui se retire du marché. Le Crédit Foncier était la première banque Française spécialisée dans le crédit immobilier. Elle était reconnue pour ses crédits accordés sur de très longues durées. L’arrêt de son activité est très symbolique car c’est une institution française qui disparaît."

Next Finance , 12 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés