Première acquisition aux Pays Bas pour l’OPCI Grand Public SOFIDY Pierre Europe

SOFIDY, gestionnaire de fonds immobiliers depuis plus de 30 ans, annonce l’acquisition de murs de commerce pour le compte de son OPCI Grand Public lancé en mars dernier, SOFIDY Pierre Europe. Situé à Eindhoven, aux Pays Bas, il s’agit de la première acquisition de cet OPCI Grand public en dehors de l’hexagone.

L’actif de commerces d’une surface de 7.965m2 est constitué de 5 magasins sous-enseigne totalement occupés par des locataires de longue date puisque 4 d’entre eux sont présents depuis 1994, année de construction du bâtiment. Les enseignes présentes sont toutes des grandes surfaces spécialisées : Brugman Keukens, spécialiste des cuisines ; Tulp, spécialiste de la vente de cuisine ; Bruynzeel Keukens, spécialiste des solutions de rangements ; Praxis, spécialiste du bricolage ; et Sani Direct, spécialiste des salles de bain.

Cinquième ville du pays et connue pour son industrie « high tech », Eindhoven affiche la plus forte croissance nationale : 3,6% en 2016 contre 1,6% en moyenne dans le reste du pays. L’actif immobilier acquis se situe sur le Woonboulevard « Ekkersrijt » d’Eindhoven, qui est le plus important de toute la province de Brabant.

« La place stratégique occupée par ce bien, situé en face d’un magasin Ikea et sur un boulevard bénéficiant d’une forte fréquentation, est un des points forts de cet actif », déclare Peter Viens, Gérant de l’OPCI. « Cette première acquisition concrétise la stratégie d’investissement paneuropéenne, principalement axée sur l’Allemagne et les Pays-Bas, que nous souhaitons mener pour l’OPCI Grand Public SOFIDY Pierre Europe ».

La stratégie de gestion de l’OPCI grand public SOFIDY Pierre Europe allie investissements en actifs physiques, pour 51% à 60 % du fonds, et investissements en actifs financiers à caractère immobilier, pour 20% à 35% du fonds. Le solde est investi en liquidités et en foncières cotées. Pour la constitution du parc immobilier physique de l’OPCI, le gérant cible principalement les commerces et les bureaux situés dans les zones de croissance les plus solides de la zone Euro (France, Allemagne, Pays-Bas).

Le programme d’investissement, qui s’élève à 500 millions d’euros d’ici à 2020, porte sur des actifs sélectionnés pour leurs perspectives de valorisation sur le long terme, et allant de 10 à 50 millions, segment qui offre le meilleur compromis entre recherche de rendement et bonne mutualisation des risques.

Next Finance , 18 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés