Les prix de l’immobilier ancien dans les régions françaises

Le-Partenaire.fr dresse un état des lieux du prix moyen des maisons et appartements anciens selon les régions de notre territoire Français. Les données proviennent des 1 200 000 annonces immobilières, publiées par les agents immobiliers partenaires et mises à jour quotidiennement.

✔ Maisons et appartements anciens - Les trois régions les plus chères de France

Dans son étude, Le-Partenaire.fr s’est intéressé dans un premier temps aux trois régions les plus chères de France. En se penchant sur la moyenne des prix des appartements et des maisons anciennes, sans surprise la région Ile-de-France arrive à la première place, talonnée de très près par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Enfin, du fait de son dynamisme incontestable depuis plusieurs années, la région Auvergne-Rhône Alpes arrive en troisième position.

Habiter au sein de la région Ile-de-France, peut-être aujourd’hui perçu comme un luxe. Elle enregistre des prix en constante augmentation, pour le plus grand bonheur des propriétaires Franciliens et le malheur des futurs acquéreurs. Si les prix ne cessent d’augmenter dans l’immobilier ancien, ce n’est pas pour autant que le nombre d’acquisitions immobilières diminue puisqu’elles ont été enregistrées à 180 000 en 2019, un nouveau record. Pour avoir la chance d’accéder à la propriété et plus précisément à un logement ancien en région parisienne, il faudra compter 389 392 euros en moyenne. Le prix moyen des maisons anciennes est supérieur (424 235 euros) à celui des appartements (354 550 euros), soit une différence de 69 685 euros.

À la suite de cette crise sanitaire, nombreux sont les Français à se poser la question de changer d’habitation pour s’orienter vers des villes plus chaleureuses, proches de la mer et bien sûr du soleil. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur répondant à l’ensemble de ces critères est peut être la destination idéale pour acquérir un bien immobilier. Cependant, les prix ne sont pas accessibles au porte-monnaie de tous les ménages Français puisque la région apparaît comme la deuxième plus chère de France. L’étude de Le-Partenaire.fr, démontre qu’il sera nécessaire de débourser 267 442 euros pour un appartement ancien et 502 613 euros pour une maison ancienne. L’importante différence concernant les prix entre ces deux types de logement s’explique principalement par la différence de surface.

Enfin, si vous souhaitez déposer vos valises dans la région Rhône-Alpes, pour profiter des montagnes et de sa proximité avec la suisse il faut savoir qu’elle apparaît comme la troisième région la plus chère. Dans l’ancien, le prix des appartements s’élève à 192 342 euros et à 251 266 pour les maisons.

Les trois régions présentant les prix les plus élevés pour les logements anciens sont portées par le dynamisme et l’attractivité de leur métropole Paris, Lyon et Nice. La demande de logement y est très forte et par conséquent les prix ne cessent d’augmenter.

✔ Maisons et appartements anciens - Les trois régions les moins chères de France

Place désormais aux trois régions où l’on retrouve les biens immobiliers anciens les moins chers de France. La palme d’or de la région la plus attractive est décernée à la Bourgogne-Franche-Comté avec un prix moyen des logements anciens atteignant 147 475 euros. C’est 2,5 fois moins cher qu’en Ile de France. Plus précisément, le prix moyen d’un appartement ancien en Bourgogne-Franche Comté s’élève à 122 982 euros et à 171 968 euros pour une maison.

Le Centre-Val de Loire enregistre des prix également très faibles puisque la moyenne des maisons et des appartements anciens n’atteint que 158 387 euros.

Enfin, à la troisième place des régions les moins chères de France, on retrouve le Grand-Est où le prix moyen d’un logement ancien atteint 180 246 euros.

Ces trois régions sont le lieu idéal pour des ménages au budget plus restreint souhaitant acquérir un bien immobilier. Les jeunes familles et les primo-accédants sont ainsi la cible privilégiée de ces régions qui proposent un cadre de vie agréable et des prix bas.

Même si la Nouvelle-Aquitaine ne figure pas parmi les trois régions les moins chères de France, elle présente tout de même des prix relativement bas : 188 723 € en moyenne. Mais ces prix cachent de fortes disparités selon les départements. Largement agrandie depuis la nouvelle carte des régions, la Nouvelle-Aquitaine comporte 12 départements et par conséquent des prix très différents. Ainsi, dans l’ancienne Aquitaine (Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques) le prix moyen des logements anciens grimpe 249 488 euros, bien loin de celui du Limousin : 123 650 euros.

Next Finance , 16 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés