Les meilleurs conseils pour investir efficacement en démembrement de propriété

Le démembrement est un procédé juridique lié au droit de propriété. C’est aussi un bon outil d’investissement. Mais comment l’optimiser ?

Longtemps négligé par les investisseurs dans l’immobilier, le principe de démembrement rencontre néanmoins de plus en plus de succès. C’est une solution simple et légale qui permet de faire de bons investissements et d’avoir des avantages fiscaux. Mais comment réussir une exploitation efficace de cet outil juridique ?

Définir des objectifs précis

Tout bon investisseur, même novice, se doit impérativement de se fixer certains objectifs. Mais pour que ceux-ci soient réalisables, il est tout d’abord nécessaire de s’autoévaluer sur ses réels besoins. Même s’il est difficile de prédire l’avenir et le fait d’investir comprend toujours des risques inattendus, les bons résultats passent par une bonne stratégie de planification.

Ainsi, selon le principe de démembrement, un nu-propriétaire ne peut en aucun cas bénéficier des retombées qu’un bien engendre même s’il en est techniquement propriétaire. Il est, par conséquent, exempt de certaines charges sociales et impôts. Mais il doit voir à long terme, au moment où il va récupérer la pleine propriété.

Se référer à la clé de répartition

Lorsqu’il s’agit de diviser une propriété, l’usufruitier est la personne qui jouit de tous les avantages que le bien produit (loyers, par exemple). La clé de répartition est un outil très important qui permet de mesurer la valeur de la nue-propriété et celle de l’usufruit en même temps. Elle doit en effet servir de repère aux investisseurs afin de voir où ils doivent se positionner.

Investir en SCPI démembrée

Pour les investisseurs désirant aussi se lancer dans le placement dans des biens démembrés, il est possible d’opter pour le démembrement des parts d’une SCPI de rendement. C’est en effet un bon moyen de minimiser les risques et une autre manière de placer efficacement son argent.

Il est conseillé aux épargnants d’acquérir la nue-propriété des parts de Société Civile de Placement Immobilier de rendement. Il faut savoir que les sociétés de gestion qui gèrent ce type de SCPI se focalisent surtout sur des biens commerciaux ou immobiliers assignés au secteur professionnel (bureaux, centres commerciaux, EHPAD, etc.).

De cette manière, les investisseurs pourront bénéficier, à l’issue du démembrement, de parts en pleine propriété. Il leur sera ensuite possible de les revendre à des prix déjà plus élevés qu’à l’origine, et en plus, il n’y a pas d’impôt sur les plus-values.

C’est également un bon moyen de réduire son ISF dans le cas où l’épargnant en serait assujetti. Il n’y a pas non plus de charges fiscales liées aux revenus vu que le nu-propriétaire ne perçoit pas des loyers. Cependant, en cas d’emprunt, les intérêts ne sont pas déductibles d’autres revenus fonciers. Pour conclure alors, ces quelques conseils devraient permettre aux épargnants d’aborder de la bonne manière l’investissement en démembrement de propriété. Il faut avoir de la patience et surtout une vision à long terme.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés