Le Groupe Arcange cède, de manière dématérialisée, un de ses actifs immobiliers parisiens

Peu après avoir acquis un immeuble à Paris 10, le Groupe Arcange, de nouveau de manière dématérialisée, cède un de ses actifs immobiliers parisiens

Ayant désormais intégré la signature électronique dans les process de sa politique d’investissement, le Groupe Arcange poursuit la gestion dynamique de son patrimoine en effectuant un arbitrage, lui aussi finalisé par voie électronique. La foncière-développeur, grâce à un pouvoir général transmis à son étude notariale, vient de vendre un ensemble immobilier situé autour de la Bourse, dans le quartier du mail.

La période inédite actuelle ne freine en rien le dynamisme du Groupe Arcange. Converti au 100% digital pour conserver son ultra-réactivité, celui-ci vient de vendre à un fonds d’investissement institutionnel français un ensemble mixte situé dans le deuxième arrondissement parisien.

« La rotation de notre portefeuille immobilier est une des composantes de notre stratégie patrimoniale. Elle participe à la création de valeur globale de nos actifs. L’immeuble que nous cédons affiche un potentiel de valorisation indiscutable que nous avons d’ores et déjà initié et auquel son acquéreur a été sensible. » explique Marc de La Bardonnie, directeur des investissements du Groupe Arcange et Michaël Sfedj, son président-fondateur, de poursuivre, « Investir, arbitrer et commercialiser par voies digitales, gérer une DIA et les procédures adminisitratives via Internet jusqu’à réitérer par le biais de signatures électroniques sont des process aujourd’hui fiables, sources de gain de temps et d’optimisation financière, qui se poursuivront probablement même après le déconfinement. Maître Déborah Ganem, notaire de l’étude Strock & Associés a géré cette cession dotée de l’ensemble des pouvoirs permettant de la finaliser. »

L’immeuble cédé est situé dans le quartier du mail. Ce bâtiment haussmannien en pierres de taille, qui se distingue notamment grâce à sa très belle porte cochère, développe 1 900 m2 sur cinq étages autour d’une cour intérieure avec deux niveaux de sous-sols. Avec des espaces commerciaux en rez-de-chaussée, il est composé de bureaux et de beaux appartements d’environ 70 m2. Le bâtiment, en bon état général, est loué à hauteur de 80 % ; seuls quelques logements restent disponibles.

Le dynamisme de ce quartier en profonde mutation place donc sous des auspices favorables la location des quelques lots vacants. La vitalité commerciale et culturelle, ainsi que les facilités de desserte de ce pôle de vie qui jouxte le QCA parisien, le dote de nombreux atouts qui, après les institutions financières et les assurances, ont déjà conquis les majors de la Net Économie. Cette métamorphose urbaine déjà bien engagée autour de la Bourse en fait une destination de plus en plus prisée dans le cœur de Paris.

Dans le cadre de cette transaction off market, la vente a été signée en plein confinement, au mois d’avril. Le Groupe Arcange s’est appuyé sur les conseils de l’étude notariale Strock & Associés, tandis que l’acquéreur était conseillé par Wargny Lelong et associés.

Next Finance , 28 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés