›  ISR  ›  Note 

L’investissement ESG peut-il optimiser la performance des portefeuilles ?

L’investissement ESG est en hausse au niveau mondial sous l’impulsion d’initiatives politiques et réglementaires et d’une demande croissante de la part des investisseurs. La hausse des flux vers les fonds ESG concerne à la fois les fonds actifs que passifs. Lyxor estime que les ETF sont un véhicule adapté pour...

L’investissement ESG est en hausse au niveau mondial sous l’impulsion d’initiatives politiques et réglementaires et d’une demande croissante de la part des investisseurs. La hausse des flux vers les fonds ESG concerne à la fois les fonds actifs que passifs. Lyxor estime que les ETF sont un véhicule adapté pour les investissements ESG et s’attend à ce que ce segment du marché européen des ETF continue à se développer considérablement.

Investir selon des critères ESG ne signifie pas dégrader la performance du portefeuille. Une stratégie de filtrage fondée sur les scores ESG augmente le profil ESG des portefeuilles, sans diminuer les rendements.

Lyxor Asset Management a publié les conclusions d’un nouveau document de recherche abordant l’une des questions les plus pressantes actuellement pour les investisseurs : les investissements axés sur l’environnement, la société et la gouvernance (ESG) ont-ils un impact négatif sur les rendements ?

Selon cette nouvelle recherche, investir selon des critères ESG ne signifie pas dégrader la performance du portefeuille. Au contraire, une stratégie de sélection fondée sur les scores ESG peut augmenter le profil ESG des portefeuilles passifs et actifs, sans nécessairement réduire les rendements.

Ces résultats s’appuient sur les travaux de la Lyxor Dauphine Research Academy, ainsi que sur les contributions de notre équipe de recherche interne. Il s’agit de la troisième étude d’une série d’articles de Lyxor sur l’évolution de l’industrie de la gestion d’actifs et sur la construction de portefeuilles.

Ce dernier article de Lyxor fait état de nombreuses statistiques prouvant l’intérêt croissant pour l’ESG. Les encours de l’investissement durable, fonds ESG passifs et actifs confondus, ont atteint plus de 31.000 milliards de dollars à la fin de 2018, en hausse de 34% depuis 2016. Cela représente une part de 39% des actifs mondiaux gérés professionnellement [1].

Bien que la majeure partie des investissements ESG soit toujours gérée activement, on remarque un réel engouement pour la gestion passive de la part des investisseurs ESG. En Europe, par exemple, les encours passifs en investissement ESG ont augmenté de 35% par an au cours des 5 dernières années, contre 11% pour les fonds ESG activement gérés.

Selon la nouvelle étude menée par la Lyxor Dauphine Research Academy, une approche ESG ne compromet pas les performances attendues.

Les chercheurs Fabio Alessandrini et Eric Jondeau de l’université de Lausanne, ont constaté que, sur la base d’une analyse de la performance passée d’un univers d’actions (représenté par l’indice MSCI All Country World index) sur la période 2007-2018, une politique d’exclusion fondée sur les scores ESG des entreprises n’a pas eu d’incidence négative sur le rendement du portefeuille.

Et dans la plupart des cas, l’utilisation d’un filtre ESG a amélioré la performance des portefeuilles. Par exemple, l’exclusion de 50 % des entreprises aux notes ESG les plus faibles d’un portefeuille d’actions européennes a ajouté 2,3 % par an de rendement sur 10 ans, tout en diminuant de 1,6 % la volatilité.

« L’amélioration du profil ESG d’un portefeuille ne se fait pas aux dépens du rendement. Dans certains cas, cela peut même mener à des rendements supérieurs. De plus, à mesure que la disponibilité et la fiabilité de l’information ESG s’améliorent, de plus en plus de stratégies indicielles sont créées pour intégrer les caractéristiques ESG », déclare Marlène Hassine Konqui, responsable de la recherche ETF chez Lyxor Asset Management.

« Lyxor considère que les ETF sont un véhicule naturel pour l’investissement l’ESG et s’attend à ce que ce segment du marché européen des ETF continue de croître », estime François Millet, responsable de la stratégie ETF, de l’ESG et de l’innovation chez Lyxor Asset Management.

Next Finance , 12 septembre

Voir en ligne : Why using ESG helps you build better portfolios

Notes

[1] Selon Boston Consulting Group, les actifs mondiaux sous gestion se sont élevés à 79 000 milliards de $ en 2017.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

ISR CDC Climat, au service de l’économie du changement climatique

Filiale de la Caisse des Dépôts, CDC Climat développe des services aux marchés du carbone, investit dans des actifs carbone et son équipe de recherche mène des analyses indépendantes et neutres, à destination des pouvoirs publics, des acteurs du marché et du grand (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés