L’AMF prolonge l’interdiction du short selling sur les bancaires !

Le collège de l’AMF prolonge l’interdiction des prises de position courte nette sur une liste de valeurs financières françaises…

Article aussi disponible en : English EN | français FR

En collaboration étroite avec les régulateurs européens concernés [1] et en coordination avec l’ESMA [2], le collège de l’Autorité des marchés financiers a décidé de prolonger jusqu’à nouvel ordre, et pour une durée ne pouvant excéder le 11 novembre 2011 [3], la décision du président de l’AMF, en date du 11 août 2011, interdisant toute prise de position courte nette concernant les actions des sociétés suivantes :
- April Group
- Axa
- BNP Paribas
- CIC
- CNP Assurances
- Crédit Agricole
- Euler Hermès
- Natixis
- Scor
- Société Générale

Dans l’intervalle, l’AMF continuera à surveiller étroitement les marchés et leurs évolutions. Elle procèdera avant fin septembre au réexamen de cette mesure, en coordination avec les régulateurs européens concernés. L’objectif étant de lever cette interdiction dès que les conditions de marché le permettront et, dans la mesure du possible, de façon coordonnée.

Next Finance , Août 2011

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] FSMA (Belgique), CNMV (Espagne), CONSOB (Italie), HCMC (Grèce).

[2] European Securities and Markets Authority.

[3] Aux termes de l’article 421-16-II du code monétaire et financier, l’application de cette mesure d’urgence peut être prolongée par le collège de l’AMF pour une durée maximale de trois mois à compter de la décision du président de l’autorité.

Lire aussi

Août 2011

Réglementation EDHEC-Risk Institute dénonce les nouvelles restrictions

EDHEC-Risk Institute condamne les nouvelles restrictions sur les ventes à découvert édictées dans la nuit du 11 août par les autorités de marché belge, française, italienne et espagnole.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Réglementation Solvabilité 2 : focus sur le dampener actions

L’entrée en vigueur de Solvabilité II est maintenant imminente et les derniers calibrages se précisent. Notre équipe de recherche se propose ici de revenir sur l’un des éléments clé dans le calcul du SCR Marché : le fameux effet "dampener". Ce mécanisme, qui permet de moduler le choc (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés