›  Opinion 

Il appartiendra maintenant à J.Powell de rassurer, quant à un resserrement sans perturbation en 2023

Au lendemain du comité monétaire de la Réserve Fédérale, Seema Shah, Stratégiste en chef chez Principal Global Investors, réagit aux nouvelles perspectives affichées par la banque centrale. La Fed a maintenu ses taux directeurs inchangés, mais table désormais sur un resserrement monétaire en 2023.

Au lendemain du comité monétaire de la Réserve Fédérale, Seema Shah, Stratégiste en chef chez Principal Global Investors, réagit aux nouvelles perspectives affichées par la banque centrale. La Fed a maintenu ses taux directeurs inchangés, mais table désormais sur un resserrement monétaire en 2023. L’institution a également révisé à la hausse ses prévisions d’inflation à 3,4% fin 2021 et 2,2% en 2022.

Seema Shah, Stratégiste en chef chez Principal Global Investors : « Alors que les marchés commençaient à se sentir à l’aise avec la politique de ‘patience’ de la Fed et une inflation significativement au-dessus de l’objectif, la trajectoire des ‘dot plots’ de la banque centrale a changé.

Bien sûr, avec une économie plus robuste, une reprise du marché du travail et des pressions sur les prix, bien que transitoires, l’inflation se stabilisera probablement à un niveau supérieur à celui de la dernière décennie. Voir les anticipations de taux d’intérêt progresser ne devrait pas provoquer de choc. Les anticipations d’inflation devraient s’ancrer autour de 2%.

Il appartiendra maintenant à J.Powell et aux autres membres de la Fed de rassurer une fois de plus les marchés : en assurant que le resserrement monétaire en 2023 ne sera pas perturbateur.

Il y aura toujours des interrogations sur le moment exact du resserrement mais, dans l’ensemble, les ‘dot plots’ ne devraient pas trop perturber les marchés tant que J.Powell conserve sa communication sur la cible ».

Next Finance , 18 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés