›  ISR  ›  Stratégie 

Identifier les entreprises qui conçoivent et développent des solutions climat

Dans le cadre de son approche d’investissement thématique « Climat & Environnement », Nordea Asset Management a bâti un portefeuille concentré dans des entreprises innovantes, dans les domaines de l’efficience des ressources, de la protection de l’environnement et des énergies alternatives.

« Penser et mettre en œuvre des solutions climatiques et environnementales a du sens d’un point de vue économique. Le coût économique et sociétal des innovations permettant une meilleure efficience énergétique, et l’effort pour les déployer, restent relativement faibles au regard des gains générés, tant en termes de réduction d’empreinte carbone que de performances financières à long terme » affirme en préambule Thomas Sørensen, co-gérant du fonds Nordea 1 – Global Climate & Environment Fund, lancé en 2008.

En effet, l’essentiel du défi environnemental contemporain pourrait être surmonté en activant le levier de l’efficience : à titre d’exemple, 66% de l’énergie produite aux Etats-Unis se révèle in fine gaspillée [1]. La stratégie d’investissement thématique de Nordea Asset Management a été conçue, dès 2008, sur trois piliers : l’identification d’entreprises innovantes dans les domaines de l’efficacité des ressources, de la protection de l’environnement et enfin des énergies alternatives.

« Plus précisément, nous repérons d’une part les ‘innovateurs’, ces acteurs qui se concentrent sur le progrès technologique pour produire de l’énergie propre, d’autre part les ‘optimisateurs’, orientés vers la gestion efficiente des ressources existantes grâce à leurs produits et services. La troisième catégorie regroupe les ‘adaptateurs’, actifs dans la protection de l’environnement ». L’ensemble de cet univers d’investissement représente environ 1 250 entreprises à l’échelle mondiale, dont la taille de capitalisation cumulée avoisine 6 000 milliards d’euros. « Nous avons une approche de forte conviction, très sélective, puisqu’au final notre portefeuille concentre une cinquantaine de valeurs » détaille Thomas Sørensen.

Des cas d’investissement emblématiques : éco-mobilité, Infineon plutôt que Tesla !

Plusieurs exemples de valeurs illustrent les choix de l’équipe de gestion. En matière d’optimisation des ressources, l’éco-mobilité demeure un enjeu majeur du XXIème siècle. Sur ce segment, Infineon, producteur mondial de semi-conducteurs, capteurs, microcontrôleurs et de systèmes de contrôle et de sécurité, a été identifié parmi les entreprises les plus attrayantes : la société est bien positionnée pour répondre aux besoins croissants de l’industrie automobile qui requiert de plus en plus de composants embarqués dans le cadre de l’électrification des véhicules. « Infineon se distingue par un savoir-faire et des capacités manufacturières totalement intégrées et propriétaires, lui permettant de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur. Cela représente un avantage compétitif pérenne ».

Qui plus est, la société entretient une forte culture d’ingénierie, favorable à l’innovation, et un management dont la vision s’inscrit sur le long-terme. Ces caractéristiques offrent un profil ESG intéressant, au-delà des fondamentaux financiers robustes de l’entreprise. En comparaison, l’équipe de gestion reste à l’écart de Tesla, pourtant précurseur de l’industrie automobile sur le segment des véhicules électriques. « Nous estimons que le niveau de rendement sur capital investi est, à long terme, insuffisant chez Tesla, tout comme son profil ESG » explique Thomas Sørensen.

Parmi les autres cas d’investissement jugés attractifs, citons Kerry, un des leaders globaux de l’alimentation organique durable, Hexcel, spécialiste de la production de matériaux en fibre de carbone, utilisés notamment dans l’industrie aéronautique, ou encore Tomra Systems, qui propose des solutions innovantes de recyclage. « Nous nous concentrons sur des solutions climatiques globales dont l’impact est clairement perceptible » résume Thomas Sørensen.

Le fonds Nordea 1 – Global Climate & Environment Fund est construit sur un processus d’investissement rigoureux intégrant critères d’analyse ESG, gestion disciplinée du profil rendement-risque du portefeuille et politique d’engagement actionnarial. « Notre objectif est de générer des performances pérennes pour les investisseurs tout en adressant les Objectifs de Développement Durable (ODD) ». Enfin, le portefeuille se caractérise par la prépondérance de valeurs de moyenne capitalisation (de 8 à 12 milliards d’euros en moyenne) ayant une orientation « croissance ». Avec plus de 90% des actions en portefeuille n’appartenant pas à l’indice MSCI World, la solution offre des vertus de diversification et de décorrélation par rapport au marché en général.

Le fonds compte 2,7 milliards d’euros d’actifs sous gestion et affichait une performance de 39% en 2019, et de 7,3% [2] annualisée depuis sa création en 2008.

Next Finance , 10 février

Notes

[1] Source : Nordea Investment Management AB.

[2] Note : Part BI-EUR, données au 31 janvier 2020

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

ISR CDC Climat, au service de l’économie du changement climatique

Filiale de la Caisse des Dépôts, CDC Climat développe des services aux marchés du carbone, investit dans des actifs carbone et son équipe de recherche mène des analyses indépendantes et neutres, à destination des pouvoirs publics, des acteurs du marché et du grand (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés