Guerre des banquiers aux courtiers : l’analyse de Pretto

La guerre semble déclarée entre les banquiers et les courtiers en crédit immobilier : pas si simple. Pour les banques, les courtiers sont aussi un moyen de se développer de manière ciblée et flexible et contrôlée : ils représentent pour elles un apport important de nouveaux clients...

« Les banques décident de couper massivement le nombre de courtiers avec lesquelles elles travaillent, mais c’est aussi pour travailler plus avec ceux qui travaillent efficacement et leur apportent un vrai service » déclare Pierre Chapon, Président cofondateur de Pretto.

La guerre semble déclarée entre les banquiers et les courtiers en crédit immobilier : pas si simple. Pour les banques, les courtiers sont aussi un moyen de se développer de manière ciblée et flexible et contrôlée : ils représentent pour elles un apport important de nouveaux clients qu’ils peuvent sélectionner finement en fonction de leur politique commerciale.

Encore faut-il que le courtier soit bien structuré et efficace !

Pierre Chapon ajoute : « Les banques vont sélectionner les bons courtiers en fonction des critères suivants : le volume d’affaires, la taille, et surtout la qualité des dossiers traités. La question qu’elles vont se poser désormais c’est : « Est-ce que ce courtier me fournit des dossiers vraiment complets ? est-ce que le client transforme bien ensuite et ouvre son compte dans ma banque en achetant son bien immobilier ? »

« La prime va donc aller aux courtiers d’une taille significative et très structurés. Le secteur arrive à une phase de maturité, et la baisse des taux a accéléré le phénomène, engendrant un « nettoyage » du secteur par les banques. »

« Cela nous conforte dans notre choix, dès la création de Pretto il y a 3 ans, de tout miser sur la combinaison de l’expertise métier et de l’innovation technologique, le tout 100% internalisé. Notre approche 100% digitale, et le traitement très précis de tous nos dossiers jusqu’à la signature du crédit chez le banquier, rassure les banquiers sur notre capacité à leur apporter des clients de manière efficace » conclut-il.

Next Finance , 25 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés