Enjeux et opportunités économiques de l’infrastructure Target2-Securities décidée par la Banque Centrale Européenne

Véritable opportunité économique pour élargir sa clientèle, gagner de nouvelles parts de marché notamment à l’étranger, le succès d’une démarche vers T2S, repose sur leur capacité à réfléchir le projet en termes stratégiques avant de le décliner en projets informatiques d’envergure.

CONTEXTE : CREER UN MARCHE UNIQUE EUROPEEN

Le projet d’infrastructure TARGET2-Securities (T2S), coordonné par la Banque Centrale Européenne consiste à créer une plateforme paneuropéenne qui facilite le traitement des opérations sur titres en euros et harmonisera les processus au sein de la zone euro.
Ce projet, dit T2S, n’est qu’une partie du flot de réglementations et de directives qui s‘abattent sur le post-marché (marché des titres) et qui modifie considérablement les règles du jeu : en supprimant les différences de traitements par pays, T2S est un facteur clé de l’harmonisation des services et des normes post-marché, et contribuera à réaliser une intégration financière et à créer un véritable marché unique européen.
Cela crée des opportunités d’une part et renforce la concurrence d’autre part.
Si certaines banques nationales et sociétés internationales de dépôt et de règlements/livraisons, si des banques commerciales préfèrent attendre avant de migrer, d’autres plus enthousiastes considèrent l’avance technologique apportée par T2S comme un élément clé de leur stratégie.

T2S : UNE TRANSFORMATION RADICALE DES FONCTIONNEMENTS

Un premier axe d’amélioration est la réduction drastique de la liquidité (donc du collatéral) nécessaire au bon dénouement des opérations puisqu’elle ne fonctionne plus "par silo par pays", la liquidité est désormais gérée sur une unique plate-forme européenne, T2S.

La simplification, la rationalisation et l’harmonisation au niveau européen des règles, des procédures et des pratiques de marché, 2ème atout concurrentiel fort, ouvrent la voie à des économies d’échelles importantes qui vont permettre des réductions de coûts des transactions transfrontalières, des coûts de règlements/livraisons, de back-office, de réseaux…

La plate-forme T2S apporte une meilleure sécurité du fait d’un règlement en monnaie dite « banque centrale » qui s’effectue au niveau de la banque centrale choisie ce qui rend irrévocable ou certifie le règlement.

Grâce à toutes ces transformations majeures, les clients ont une liberté plus grande de choix d’un organisme financier pour traiter leurs opérations. Les monopoles sont cassés.

Pour les établissements financiers, migrer vers T2S dès maintenant devient stratégique pour garder sa place et avoir la possibilité de devenir un des acteurs européens en pleine expansion sur le post-marché.

UN CHOIX IMPLIQUANT LA NECESSITE D’UNE VISION STRATEGIQUE

Les règles du marché sont bouleversées, ouvrant sur de nouvelles opportunités et une concurrence accrue.
La manière dont les sociétés internationales de dépôts, de règlements/livraisons et les banques commerciales exploiteront le potentiel de T2S dépend de leur aptitude à analyser les capacités de la plateforme et à se poser les bonnes questions pour déterminer les meilleurs choix stratégiques puis techniques.

  • Question 1 : comment attirer de nouvelles clientèles ?
    Avant T2S, l’infrastructure de la zone euro en matière de règlement-livraison était très fragmentée : il existait 18 systèmes de règlements-livraisons dans la zone euro, qui correspondaient aux dépositaires centraux nationaux historiques, un contexte complexe et peu attractif.
    Profiter des nouvelles capacités en volumétrie et d’un accroissement de la liquidité des titres ou encore de la possibilité de gérer directement l’activité de règlements/livraisons permet de créer de nouvelles offres attractives en particulier pour les acteurs étrangers asiatiques et américains notamment mais aussi pour les européens.
  • Question 2 : quel positionnement et… quelles alliances stratégiques menées pour devenir un des acteurs clés européens ?
    T2S apporte des transformations majeures, les métiers internes évoluent, de nouveaux vont émerger. Pour rester dans la course, il est nécessaire que les établissements explorent ces tendances, pèsent ces évolutions et réfléchissent à leur positionnement. L’environnement est propice aux discussions et aux prises de décisions stratégiques pour de nombreux acteurs jusqu’à envisager des alliances, des concentrations et des fusions. La question du positionnement, des ressources humaines et techniques de l’établissement est essentielle.
  • Question 3 : comment optimiser sa liquidité et profiter des économies d’échelle, réduction des coûts ?
    L’impact sur le volume de liquidités collatéralisées nécessaires aux opérations de dénouement est considérable : il peut aller jusqu’à 10 fois moins. Cela ouvre de nombreuses et nouvelles perspectives aux établissements qui auront investi sur T2S.
    De même, pour les règlements/livraisons, désormais centralisés et garantis par la Banque Centrale, les économies d’échelle et la réduction des coûts sont au rendez-vous, notamment pour toutes les opérations transfrontalières.

UNE MIGRATION QUI EXIGE DES COMPETENCES TECHNIQUES IMPORTANTES

Après avoir bien défini les enjeux économiques et business, la difficulté est de s’organiser en terme d’évolution des Systèmes d’information puis de gestion de projet.
La migration vers T2S est d’autant plus complexe qu’elle est prévue par la Banque Centrale en plusieurs étapes et qu’elle impacte plusieurs pays à la fois.

Au démarrage, la complexité technologique pour migrer vers la plateforme T2S a pu obérer les enjeux économiques. Aujourd’hui, il existe des solutions logicielles évolutives et flexibles permettant d’automatiser, en volume, les phases de tests, tout en s’intégrant dans le système d’information existant et dans le respect des process habituels. En conséquence, les institutions financières ont l’aptitude ou la capacité, aujourd’hui, de mettre en œuvre des projets opérationnels qui correspondent à leurs visions stratégiques lié au potentiel de T2S.

Véritable opportunité économique pour élargir sa clientèle, gagner de nouvelles parts de marché notamment à l’étranger, le succès d’une démarche vers T2S, repose sur leur capacité à réfléchir le projet en termes stratégiques avant de le décliner en projets informatiques d’envergure.

Réussir ce challenge passe par le recours à des sociétés de conseils stratégiques pouvant apporter à la fois une expertise de consulting et une mise en place du projet dans des délais et coûts optimisés.

Jean-Pierre Lamoine , Mars 2015

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Réglementation Solvabilité 2 : focus sur le dampener actions

L’entrée en vigueur de Solvabilité II est maintenant imminente et les derniers calibrages se précisent. Notre équipe de recherche se propose ici de revenir sur l’un des éléments clé dans le calcul du SCR Marché : le fameux effet "dampener". Ce mécanisme, qui permet de moduler le choc (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés