Colocation meublée : une fiscalité méconnue et pourtant attrayante

Depuis 2014, Coloc & Vie propose à des investisseurs d’acquérir, de rénover et d’aménager une maison de ville pour en faire une colocation meublée de qualité. Un investissement novateur sur le marché locatif alors que la rentabilité des placements immobiliers a considérablement baissé du fait de la flambée des prix d’acquisition depuis plus de 10 ans.

Un investissement très rentable mais qui pourtant reste très flou pour certains propriétaires notamment en matière de fiscalité. Coloc & Vie a fait ce constat : les futurs investisseurs voient avant tout la facture des travaux de rénovation puis la rentabilité des loyers mais ignorent tout de la fiscalité.

Quelle fiscalité pour les maisons de Coloc & Vie ?

Le souhait de Coloc & Vie est de concevoir des maisons où le colocataire qui arrive n’a qu’à poser ses valises. En effet, les chambres sont meublées (lit en 120, télévision, bureau avec Wifi, chaise, placard, …) ainsi que les espaces communs (vaisselle, machine à café, tables, chaises, canapés, fauteuils, …). Dans le loyer proposé aux colocataires, tout est également compris pour simplifier l’aspect administratif de la colocation : assurance, contrat EDF, contrat internet et taxe d’habitation sont inclus.

Ainsi les maisons Coloc & Vie après travaux de rénovation et aménagement du bien immobilier confère à l’investisseur le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) imposable au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Quels sont les avantages d’être propriétaires d’un bien meublé ?

Avec la location d’un bien meublé il est possible pour le propriétaire de déduire les charges et les amortissements liés au bien et aux travaux, ce qui permet dans la majorité des cas de ne pas être imposable sur les revenus locatifs pendant la durée de l’emprunt.

Un exemple concret

Coloc , Octobre 2015

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés