›  ISR  ›  Innovation 

CPR AM lance Climate Action, un fonds qui investit dans les actions internationales de sociétés qui s’engagent à limiter l’impact du changement climatique

Dans le cadre d’un partenariat exclusif, CPR AM utilise les notes climatiques et l’expertise élargie du CDP complétées par sa propre approche ESG...

S’appuyant sur l’expertise de l’ONG CDP, le fonds Climate Action, vise à surperformer les marchés d’actions en investissant dans les actions internationales de sociétés qui s’engagent à limiter l’impact du changement climatique, tout en intégrant des critères ESG dans son processus d’investissement…

Poursuivant son engagement en faveur des enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG), CPR AM s’est associée au CDP pour le lancement de son nouveau fonds thématique actions internationales, Climate Action, compartiment de la Sicav Luxembourgeoise CPR Invest, dédié à la lutte contre le réchauffement climatique. Le fonds est géré par Alexandre Blein et Arnaud du Plessis.

Cette nouvelle stratégie thématique a pour objectif d’identifier et d’investir dans les entreprises qui s’engagent à limiter l’impact du changement climatique et ce quel que soit leur secteur d’activité. « Avec CPR Invest – Climate Action, nous cherchons avant tout à investir dans les sociétés les plus vertueuses en matière de transition énergétique, celles qui tiennent compte du risque climatique dans leur stratégie et s’engagent à fournir des efforts propres à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de maintenir une hausse de la température mondiale en dessous de 2 degrés Celsius d’ici 2100 » précisent les gérants.

Pour être en mesure d’identifier les entreprises les plus avancées en matière climatique, CPR AM a lié un partenariat exclusif avec le CDP, ONG internationale à but non lucratif, référence et pionnière dans la publication des données carbones des entreprises et seul fournisseur de telles données alignées sur les recommandations du TCFD [1], qui préconisent un équilibre entre les enjeux climatiques, les moyens financiers et les résultats économiques. Le CDP possède la base la plus complète de données environnementales auto-déclarées au monde, avec plus de 7000 entreprises ayant répondu à ses questionnaires en 2018.

Cette collaboration inédite renforce l’engagement de CPR AM auprès des entreprises, quelles que soient leur taille ou leur activité, pour promouvoir la transition écologique. En intégrant les données environnementales du CDP, CPR AM sera en mesure d’évaluer la capacité d’une entreprise à générer de la valeur économique compatible avec les objectifs de l’Accord de Paris.

L’univers de départ est constitué par l’indice MSCI World All Countries, environ 2800 valeurs. Pour construire son univers d’investissement éligible en lien direct avec sa stratégie thématique, la gestion s’appuie sur un triple filtre d’exclusion qui lui permet d’identifier clairement les entreprises les plus avancées en matière climatique :

  • Le premier filtre basé sur les notes du CDP, vise à exclure les entreprises affichant des notes autres que A et B (considérées comme les plus vertueuses) avec réintégration des entreprises notées C ayant adopté un Science Base Target [2] ;
  • Le second filtre s’appuie sur les notations du bureau d’analyse extrafinancière d’Amundi et vise à exclure les entreprises ayant les plus mauvais comportements en matières Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG). Toute entreprise qui obtient une note de F ou de G sur la note globale, ou sur les composantes E et G ou sur l’un des critères environnementaux (E) sera exclue ;
  • Enfin un troisième filtre est appliqué permettant d’exclure les entreprises faisant l’objet de controverses sévères sur les sujets ESG.

L’univers d’investissement ainsi retenu - environ 700 valeurs reflète les meilleures pratiques environnementales dans tous les pays et dans tous les secteurs. L’équipe de gestion applique ensuite son processus de gestion classique qui combine analyse quantitative à deux niveaux, analyse fondamentale approfondie et gestion du risque. Le portefeuille final compte environ 60 à 90 valeurs présentant ainsi les meilleurs profils financiers et climatiques.

Valérie Baudson, Directeur Général de CPR AM souligne : “Climate Action se positionne comme une solution d’investissement unique et innovante pour gérer les risques financiers liés au climat. La limitation du réchauffement de notre planète exige l’engagement collectif des acteurs privés, publics et associatifs. Nous croyons que les entreprises jouent un rôle crucial dans la réalisation des objectifs fixés par l’Accord de Paris. C’est pourquoi en tant qu’investisseur, nous prenons notre responsabilité très au sérieux en nous efforçant, à notre niveau, d’influencer les entreprises à adopter des pratiques plus vertueuses, et en fin de compte, à générer une performance financière plus solide”.

Laurent Babikian, Directeur de l’engagement investisseur à CDP Europe commente : “Nous sommes ravis de travailler avec CPR AM sur ce fonds novateur, surtout aujourd’hui alors que l’urgence du changement climatique devient critique. La transparence des entreprises en matière d’environnement est essentielle, et doit être systématiquement prise en compte et valorisée par le marché dans le but d’allouer efficacement les capitaux vers des sociétés plus vertueuses. Le lancement de Climate Action démontre que l’information sur la performance climatique des entreprises est non seulement attendue par le marché, mais également intégrée dans les décisions d’investissement, en l’occurrence par la sélection des titres ”.

Next Finance , 1er février

Notes

[1] TCFD (Task Force on Climate-related Disclosures) est un groupe de travail nommé par le Financial Stability Board (FSB) en décembre 2015. Présidé par Michael Bloomberg, il est composé de 32 membres issus du secteur financier et non financier (gestionnaires d’actifs, fond de pension, entreprises d’audit, agence de notation). Il a été créé afin de développer des recommandations sur la manière de reporter et publier les risques et opportunités liés au changement climatique.

[2] Les SBT (Science-Based Targets) désignent des objectifs de réduction des émissions GES conformes au niveau de décarbonisation nécessaire pour maintenir la hausse de la température mondiale en-dessous de 2°C par rapport aux températures préindustrielles.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

ISR CDC Climat, au service de l’économie du changement climatique

Filiale de la Caisse des Dépôts, CDC Climat développe des services aux marchés du carbone, investit dans des actifs carbone et son équipe de recherche mène des analyses indépendantes et neutres, à destination des pouvoirs publics, des acteurs du marché et du grand (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés