Baromètre BrickVest de l’immobilier commercial : les stratégies risquées au plus bas depuis 1 an

L’appétit des investisseurs internationaux pour les projets immobiliers commerciaux à haut risque tels que le développement opportuniste et spéculatif a chuté de 41 % en 12 mois en faveur de stratégies à risque modéré et faible, selon le dernier baromètre des investissements immobiliers commerciaux de BrickVest (" le Baromètre ").

Le dernier baromètre trimestriel de la plateforme d’investissement immobilier BrickVest dévoile trois principales tendances :

  • les stratégies immobilières de développement opportunistes et spéculatives perdent la faveur des investisseurs immobiliers internationaux ;
  • 53 % des investisseurs privilégient des stratégies à risque modéré, le plus haut niveau atteint sur 18 mois ;
  • le marché immobilier américain voit sa popularité grimper de 23 %, tandis que l’appétit pour le marché allemand s’affaiblit.

L’appétit des investisseurs internationaux pour les projets immobiliers commerciaux à haut risque tels que le développement opportuniste et spéculatif a chuté de 41 % en 12 mois en faveur de stratégies à risque modéré et faible, selon le dernier baromètre des investissements immobiliers commerciaux de BrickVest (" le Baromètre ").

Les données recueillies auprès de plus de 5 000 investisseurs montrent que leur appétit global pour le risque en matière d’exposition à l’immobilier commercial a chuté à son niveau le plus bas depuis l’introduction du Baromètre au début de l’année 2017. Les stratégies à risque modéré telles que « Value-Add » et « Light Refurbishment » ont continué à gagner en popularité et sont maintenant favorisées par la majorité (53 %) des investisseurs interrogés, 29 % optant pour des stratégies à faible risque telles que « Core » et « Core-plus ».

En matière de préférence géographique, les investisseurs se détournent de l’immobilier commercial allemand, qui a chuté de plus d’un tiers (36 %) au cours de l’année écoulée. Il se situe désormais au même niveau que l’immobilier commercial aux États-Unis (21 %), qui a connu une hausse de 23 % sur la même période. Malgré les craintes liées au Brexit, le Royaume-Uni reste la destination la plus populaire parmis les investisseurs internationaux interrogés (33 % des réponses).

Enfin, le « Baromètre T3 » révèle une baisse significative du développement du capital comme objectif d’investissement clé des investisseurs d’une année sur l’autre (47% contre 55% au T3 2017) en faveur d’un revenu stable (39% contre 32%) et de la liquidité (7% contre 5%). Les résultats suggèrent que les investisseurs se concentrent de plus en plus sur le rendement et le potentiel de désinvestissement si le cycle du marché venait à se retourner.

Emmanuel Lumineau, CEO de BrickVest, commente : "De nombreux investisseurs font preuve de prudence et sont de plus en plus sélectifs quant au type d’opérations qu’ils concluent. Les stratégies à plus haut risque sont les plus touchées par ce changement de comportement, qui devrait se poursuivre, compte tenu de la situation actuelle du cycle. Avec de nouvelles hausses de taux attendues, nous pouvons nous attendre à ce que davantage d’investisseurs se détournent des opportunités opportunistes et spéculatives en faveur de stratégies modérées où l’arbitrage risque-rendement est moins exigeant."

"Au cours de l’année écoulée, l’intérêt des investisseurs pour le marché américain s’est poursuivi tandis que l’Allemagne a perdu une partie de son attrait. Entretemps, le Royaume-Uni est resté jusqu’à présent insensible à la peur du Brexit et a conservé sa position de numéro un. Aujourd’hui, la question est : le Royaume-Uni restera-t-il en tête après mars 2019."

Next Finance , 29 octobre

Voir en ligne : Baromètre BrickVest de l’immobilier commercial – T3 2018

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés