1,2 million d’emprunteurs vont perdre 13 milliards d’économies car ils n’auront pas renégocié leur crédit immobilier.

Bankin’, coach financier leader en Europe, a mené une étude sur les détenteurs de crédit immobilier en France parmi ses 2,7 millions d’utilisateurs en Europe. Conjointement avec Pretto, spécialiste du courtage immobilier en ligne, ils ont mesuré de façon anonyme les économies réalisables grâce à une renégociation de crédit.

Les taux ont déjà commencé à grimper, c’est le moment de renégocier.

A l’aide de ses algorithmes de prévision, Bankin’ constate que 10% de ses utilisateurs détenant un crédit immobilier pourraient économiser en renégociant. En effet, le coach est capable d’estimer l’économie potentielle selon chaque profil, puis informe et accompagne l’utilisateur dans cette démarche.

Pretto, expert en courtage, analyse des millions de combinaisons de crédit immobilier et ses calculs sont formels : si tous les emprunteurs étudiés sur la base des utilisateurs Bankin’ renégociaient leur crédit, ils pourraient économiser jusqu’à 13 milliards d’euros, soit en moyenne 15 000 € par ménage. Un gain significatif de pouvoir d’achat.

Les emprunteurs qui disposent d’un prêt avec un taux supérieur à 2% et qui sont prêts à changer de banque sont davantage concernés. Les emprunteurs qui ont les ressources pour augmenter leur mensualité peuvent aussi en profiter pour renégocier leur crédit sur une durée plus courte.

Les profils d’emprunteurs qui ont intérêt à renégocier

3 critères préalables pour envisager une renégociation :

  • L’emprunteur ne souhaite pas revendre son bien dans les 3 prochaines années
  • L’emprunteur est prêt à changer de banque, une démarche dorénavant facilitée avec la loi sur la mobilité bancaire.
  • Les revenus de l’emprunteur n’ont pas baissé­­

Next Finance , 27 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés