›  Kiosque  ›  Sondage 

Procès Kerviel : Donnez votre avis !

vendredi 11 juin 2010

Jérôme Kerviel a admis lors de l’instruction avoir agi « hors limite de son mandat », et indique que sa hiérarchie lui aurait imposé de couper ses positions si elles n’avaient pas été dissimulées par de fausses couvertures. Mais il précise aussi qu’il ne peut croire que sa hiérarchie n’avait pas conscience de ses positions, car « il était impossible de dégager de tels profits avec de si petites positions », faisant ici référence aux 55 millions de profit déclarés au titre de l’exercice 2007, et non à son gain réel de 1,4 milliard, qu’il n’a pas réussi à masquer à l’approche de l’arrêté des comptes.

Selon vous, la défense de Kerviel est-elle crédible ? Quelles sont les responsabilités de la Société Générale ? Donnez nous votre opinion sur cette affaire à l’issue de ces premiers jours de procès ?

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  08:07, par Ferdinand [Trading]
    <p>Il y a une différence entre dépasser les limites de 10%, 15% voire même 50% et dépasser ses limites de 10000%&nbsp;! Aucun responsable n’aurait autorisé cela, faut pas chercher midi à quatorze heures.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  09:07, par Joseph [Trading]
    <p>Je me demande toujours comment une structure comme la SG en est arrivée là. Je suis convaincu que "quelqu’un" de responsable était au courant, voire approuvait/validait ces deals. Ce la ne dédouane pas pour autant J Kerviel, même s’il travaillait sous l’euphorie de gagner beaucoup(on peut comprendre cette "ivresse"), le bon sens doit toujours être de mise, mais on en est aujourd’hui loin.</p> <p>Mon opinion est que la SG savait qu’elle aurait à supporter des pertes (subprimes en autre), et cherchait à combler ces pertes par des gains aussi extraordinaires que risqués. La SG à donc, explicitement ou pas, encouragé certains traders (ils seraient d’ailleurs intéressants de contrôler d’autres deals sur ces périodes), dans le but de satisfaire les actionnaires d’une part, et de bien sur "mériter" un bonus important.</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (1)

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  09:24, par Minkowski [Asset management]
    <p>Est ce que vous vous rendez compte que la SGCIB qui a longtemps vanté la qualité de ses process de contrôle veut nous faire croire qu’un trader, fusse-t-il brillant, a pu prendre des positions pour près de 50 milliards d’euros (&nbsp;!!) et ceci sans qu’elle ne s’en rende compte&nbsp;!?</p> <p>De deux choses l’une&nbsp;: soit la SG a raison, et dans ce cas tous les N+x de Kerviel (jusqu’à Bouton qui était en poste à l’époque) doivent être virés pour faute grave&nbsp;; soit la SG "ment" (c’est ma position) et dans ce cas Kerviel est un simple bouc émissaire (ce qui ne l’excuse pas de l’excès de risque pris mais il ne le nie pas si j’ai bien compris).</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (1)

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  09:59, par ZONE-TRADING [Hedge Funds]
    <p>Ceux qui sont chargés de surveillers les traders sont souvent en train de pincer le c... des nanas plutôt que de faire leur boulot de surveiller les positions des traders. Pour le reste, il est évident qu’ il n’ est pas exeptionnel de dépasser un peu les limites de temps à autre, mais entre 125 millions d’ euros autorisés et 49 milliards de ces mêmes euros en position, ce n’ est pas vraiment la même chose. Sa défense ne tient donc pas vraiment la route. N’ oublions pas que KERVIEL a quand même tout fait pour dissimuler les choses. Celui qui contrôle ne va pas systématiquement se dire qu’ il faut aller plus loin à chaque fois. Il s’ agit d’ un contrôle technique, et à cet instant là il n’ y a pas de suspicion.</p> <p>Mais parmi les contrôleurs, ca glande aussi " velu ". C’ est souvent le service minimum. Il y a forcément un relâchement avec la force du temps. Par contre depuis cette histoire, les contrôles sont redevenus très pointus. C’ est logique.</p> <p>Le supérieur de KERVIEL, chargé de surveiller une équipe de traders ne dépassant pas 10 individus, était un polytechnicien qui devait se faire chier à 100 sous de l’ heure au lieu de faire du prop trading à wall street comme il en rêvait. Il devait donc faire le service minimum et s’ est donc aperçu de rien.</p> <p>La responsabilité de KERVIEL demeure donc, même si cela devait sacrément glander du côté du contrôle.</p> <p>Si vous prenez une voiture, que vous trafiquez le moteur pour que la voiture aille plus vite en gardant les freins d’ origine, il risque de se produire un problème. C’ était le cas de KERVIEL qui ne pouvait donc plus controler sa machine. S’ il fonce ensuite sur des piétons avec la voiture en question, sa responsabilité est totale. On ne peut pas alors reprocher au garagiste de ne pas avoir fait son travail en ayant pas vérifier les freins correctement.</p> <p>En fait, la finalité de cette histoire c ’ est l’ EGO. Les polytechniciens, donc son supérieur, devaient lui chier à la gueule en permanence. KERVIEL voulait donc sa revanche en faisant gagner un max à son employeur. Imaginer en effet un instant s’ il avait fait gagner des milliards à la société générale sur ce coup. Il aurait été un héros. C’ est ça que souhaitait KERVIEL. Et au passage il aurait évidemment eu une belle récompense et promotion. Seulement, les choses se passent finalement rarement comme prévu. Il a joué et perdu. GAME OVER</p>

    Répondre à ce message

  • on nous prend pour des cons ? 11 juin 2010  11:32, par Inconnu [Unspecified]
    <p>bypasser un système d’information front ou middle, c’est tout à fait possible.</p> <p>Là où la version SG ne tient pas, c’est que Kerviel traitait sur des futures avec appels de marges quotidiens&nbsp;!!!! impossible donc de ne pas voir en compta les gains quotidiens du loustic en 2007&nbsp;!!!</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (4)

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  16:04, par FFAY [Front-office]
    <p>Je ne maitrise pas bien le doosier mais apres avoir lu les commentaires je pense que personne ne le maitrise correctement. ca ne srt a rien de "speculer" sur des possibles senarii. Laissons faire la justice. En esperant que celle ci soit aveugle.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  19:20, par chazoul [x-Autre]
    <p>Je puis comprendre que Jérôme Kerviel ai dissimulé ses pertes grâce à X écritures comptables ou grâce à l’arbitrage Futures vs. Forward.</p> <p>Mais là où le témoin, Benoît Taillieu a raison, c’est que Kerviel tradait des produits auxquels le service n’avait pas recours. Le domaine de prédilection de D-One sont les certificats, turbo-warrants... Nous l’aurons compris. En soi, des products-to-consumers. En quoi le COO ne s’en aurait pas aperçu&nbsp;?</p> <p>Deuxième point, les volumes, qui même sans réel garde-fou, auraient du alarmer les services compétents.</p> <p>Je peine à croire de toute façon que ses N+1, N+X aient sciemment laissé UN trader officier sur des domaines de compétences différents, sur des nominaux aussi "stratosphériques" ou encore dans l’espoir de combler les pertes post-supbrimes.</p> <p>Du haut de mes vingts-années, suis-je dans le vrai/faux&nbsp;? Merci d’éclairer ma lanterne, même si personne encore ne sait le fin mot de l’histoire.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 11 juin 2010  20:13, par Minkowski [Asset management]
    <p>Mes "chers amis" l’affaire Kerviel nous intéresse (dans certains cas nous passionne) parce qu’elle soulève notamment, et de manière concrète, de nombreuses questions sur ce secteur d’activité dans lequel nous travaillons tous (nos motivations quotidiennes, nos ambitions, notre éthique, nos frustrations, etc).</p> <p>Au vu des différents arguments et informations apportés par les uns et les autres on se convainc aisément (si ce n’était déjà le cas), que l’affaire est loin d’être simple. C’est pour cette raison que je ne tiens pas particulièrement à en comprendre tous les détails, ce qui ne m’empêche pas de mettre à l’épreuve le bon sens en lui soumettant les quelques faits à peu près certains que l’on connaît.</p> <p>De ce point de vue je maintiens ma position initiale. Un trader qui peut prendre des positions pour 50 milliards (mettant ainsi en péril l’avenir de sa société) alors qu’il est sensé être limité à 125 millions m’incite en 1er lieu à demander la démission de tous ses supérieurs, du N+1 au PDG.</p> <p>Entendons nous bien&nbsp;:</p> <p>1) je ne fais pas de Kerviel un héros.</p> <p>2) je ne cherche pas à prendre une quelconque revanche contre des dirigeants parfois arrogants et prétentieux comme ceux que l’on peut trouver dans des structures comme la SCGIB.</p> <p>3) les explications sur ces responsables polytechniciens qui s’ennuient dans leur travail quotidien parce qu’ils se rêvaient ailleurs ne m’émeuvent pas pour un sou.</p> <p>4) toutes ces explications techniques tendant à expliquer pourquoi les choses ont été ce qu’elles ont été ne dédouanent pas le moins du monde le système mais soulignent ses énormes faiblesses.</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (2)

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 14 juin 2010  16:15, par GANEM [Back-Office]
    <p>je trouve tout cela particulièrement pathétique</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 16 juin 2010  08:17, par julien [Asset management]
    <p>Plus de 150 milliards d’ordre passés par Jerome Kerviel chez Fimat. Et plus de 1 millions d’euros de bonus au 4ème trimestre au passege pour moussa bakir. Franchement, un tel niveau d’ordre pour un seul trader, c’est impressionnant et étonnant que personne ne s’en rende compte.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 18 juin 2010  21:32, par ketpr [Risque de Crédit]
    <p>Une affaire vraiment bizarre. kerviel a certainement eu un cran énorme. Pas évident de masquer des positions comme ça durant des mois. inversement que fait on à la SG... de la politique certainement et trop (très) peu le métier de banquier... Je crois que c’est là le hic sur les contrôles&nbsp;: Quand on passe son tmps à se prendre pour Janus (fils de Jupiter et Vénus&nbsp;:))), on oublie simplement que trader c’est simplement un boulot, un travail, un job, comme patissier, chauffeur, carreleur. Connaissant un peu la clique, je peux aussi dire que c’est pas les pires qui ont quitté, sous la pression, la SG. D’autres sont restés... hélas et pas parmi les plus professionnels. Marre de l’ENA...Bon, je suis jaloux. gagner autant de blé aussi facilement, juste parce qu’on a fait l’ENA... ca me rend jaloux.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 25 juin 2010  12:13, par Eliane [x-Autre]
    <p>Jérôme KERVIEL a outrepassé ses autorisations dans des proportions importantes mais ses responsables n’ont pas contré ses agissements et les alertes des systèmes de contrôles informatiques n’ont pas été prises au sérieux. Certains des responsables de J. KERVIEL ont été contraints de quitter la S.G. mais leur responsabilité semble ne pas donner lieu à un procès.</p> <p>Par ailleurs, la perte de presque 6 milliards se serait limitée à un tiers, ou moins si les positions prises par J. KERVIEL n’avaient pas été débouclées brutalement et massivement.</p> <p>En tout état de cause, une telle situation n’implique pas une peine de cinq années de prison.</p>

    Répondre à ce message

  • Procès Kerviel : Donnez votre avis ! 6 octobre 2010  11:08, par Christian [Audit]
    <p>Kerviel n’est qu’un terroriste économique, il a agit en dissimulant et ça c’est comme la préméditation pour un assassinat&nbsp;; il n’a eu que ce qu’il mérite, il a joué avec des milliers d’emplois, il ne reste plus qu’à espérer que notre ’bonne justice’ ne se laissera pas influencer par la campagne médiatique lancée contre les banques depuis des mois et que le jusgement soit confirmé pour que "à bon entendeur salut&nbsp;!" en direction des tricheurs qui jouent avec les avoirs des épargnants comme ce "bon kerviel"</p>

    Répondre à ce message

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés