Muzinich & Co. lance le fonds Global Short Duration Investment Grade

En réponse à une forte demande des clients, Muzinich a lancé le fonds Global Short Duration Investment Grade (le “Fonds”) avec un encours de 352 millions d’euros. Le Fonds vise à générer une performance tout en limitant les risques de crédit et de taux d’intérêt.

En réponse à une forte demande des clients, Muzinich a lancé le fonds Global Short Duration Investment Grade (le “Fonds”) avec un encours de 352 millions d’euros [1]. Le Fonds vise à générer une performance tout en limitant les risques de crédit et de taux d’intérêt. Proposé au sein d’une structure UCITS, le Fonds fournit une liquidité quotidienne et sera géré avec une duration maximale de 1,5 an et une notation moyenne minimum BBB. Le fonds considère les facteurs ESG comme une partie intégrante du processus de recherche et respecte la liste d’exclusion de la Norges Bank Investment Management. [2]

“Nous pensons que le marché mondial des obligations investment grade offre de nombreuses opportunités pour les investisseurs adoptant une approche bottom-up sur le crédit, capables d’identifier des obligations d’entreprises de courte maturité dotées de fondamentaux solides”, a commenté Tatjana Greil-Castro, gérante principale du fonds, qui investit sur le marché des obligations d’entreprise depuis de nombreuses années. “Nous avons une longue expérience dans la gestion de portefeuilles de courte duration depuis le lancement de notre stratégie phare crossover en 2003. L’un de nos principaux points différenciants est que nous cherchons à atteindre l’objectif d’investissement du Fonds de duration courte en achetant uniquement des obligations ; nous n’utilisons pas d’instruments dérivés ou synthétiques pour réduire la duration dans nos portefeuilles.” Anthony DeMeo et Ian Horn seront co-gérants du Fonds.

“La création de stratégies de crédit sur mesure en ligne avec les besoins de nos clients est la pierre angulaire de notre activité. Nous avons constaté une forte demande pour ce type de fonds de la part de nombreux clients dans différents pays", a déclaré Tom Douie, Global Head of Distribution. “Cela reflète les exigences actuelles des investisseurs européens qui cherchent à contrecarrer le pool croissant d’actifs à rendement négatif d’une grande partie du marché investment grade”

L’équipe, dirigée par Tatjana Greil-Castro, gère US$13 milliards au sein des stratégies investment grade et crossover. [3]

Next Finance , 17 juillet

Notes

[1] Actifs sous gestion au 9 juillet 2019

[2] La liste d’exclusion de la Norges Bank Exclusion exclut les entreprises de son portefeuille en fonction d’un ensemble de critères sectoriels et thématiques, notamment la production d’armes controversées, le tabac, l’extraction minière de charbon, les graves dommages environnementaux, les émissions inacceptables de gaz à effet de serre, les violations graves aux droits humains et la corruption.

[3] Données au 30 juin 2019

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés