La recherche de rendement : implications pour la gestion alternative

Alors que le premier trimestre 2019 touche à sa fin, nous présentons la performance récente des hedge funds et nos perspectives à moyen terme pour les stratégies de hedge funds.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le récent changement de cap monétaire initié par la Réserve fédérale et adopté plus récemment par la BCE a alimenté le rebond des obligations et du crédit. Les rendements obligataires allemands à 10 ans sont revenus à leurs niveaux de 2016, lorsque la déflation représentait une grave menace pour l’activité économique. Parallèlement, les spreads du crédit à haut rendement en euro et en dollar se sont nettement resserrés au premier trimestre à des niveaux proches de 400 pb, contre 540 pb en fin d’année. Le retour d’une politique monétaire accommodante se traduit donc par une compression significative des primes de risque dans toutes les classes d’actifs. En tant que thème d’investissement, la quête de rendement revient en force et devrait perdurer un certain temps.

Dans ce contexte, la plupart des stratégies de hedge funds ont enregistré des performances positives depuis le début du premier trimestre. D’après les indices de référence disponibles et nos groupes de pairs, les stratégies L/S Credit, L/S Equity et Global Macro ont surperformé. En particulier, les stratégies Global Macro et Special Situations axées sur les marchés émergents ont été les principales bénéficiaires du ton plus conciliant adopté par la Fed. Dans le même temps, les CTA ont sous-performé et s’établissent en territoire négatif depuis le début de l’année en raison de leur positionnement à découvert sur les actions en début d’année. Néanmoins, ces pertes ont été en partie compensées par les gains enregistrés par leurs poches d’obligations et de devises.

Nous conservons une préférence pour les stratégies Event-Driven et Fixed-Income (Arbitrage) par rapport aux stratégies L/S Equity et, au sein de l’univers Global Macro, nous privilégions toujours les stratégies axées sur les marchés émergents.

Enfin, notre positionnement sur les CTA reste neutre, mais nous observons des signes de reprise. En mars, la stratégie est bien partie pour dégager sa meilleure performance mensuelle depuis août 2018.

Philippe Ferreira , 2 avril

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés