UBP

L’Union Bancaire Privée, UBP SA (UBP), dont le siège est à Genève, est l’une des plus importantes banques privées suisses. Active dans la gestion de fortune au service de clients privés et institutionnels, et dotée d’un bilan très solide, la Banque compte quelque CHF 72 milliards (USD 66,5 milliards) d’avoirs sous gestion au 30 juin 2010. Présente dans plus d’une vingtaine d’implantations dans le monde et avec un effectif de quelque 1200 collaborateurs, l’UBP développe une gamme complète de produits et des solutions d’investissement innovantes, dans la gestion traditionnelle et la gestion alternative, visant à la recherche de performance et à l’atteinte des objectifs de ses clients

Articles

16 avril

Opinion Est-il encore temps d’investir en obligataire émergent ?

Après une année 2018 volatile et un début d’année 2019 marqué par un fort rebond lié au retour des flux de capitaux sur les marchés obligataires émergents, il est opportun de se demander s’il est encore pertinent d’investir sur ces marchés (...)

26 mars

Stratégie Gestion obligataire : Raréfaction de la liquidité et chocs de volatilité, des défis majeurs pour les investisseurs !

Au regard de la « normalisation » de la croissance économique, de la fin du resserrement monétaire des banques centrales et de la recrudescence de la volatilité, il est utile pour les gestions obligataires d’aborder la classe d’actifs selon trois axes (...)

19 mars

Innovation L’Union Bancaire Privée lance une nouvelle stratégie de crédit « long/short » sur sa plateforme alternative UCITS

L’Union Bancaire Privée, UBP SA (« UBP ») annonce le lancement d’une nouvelle stratégie sur sa plateforme alternative UCITS : U Access (IRL) GCA Credit Long/Short UCITS. Ce fonds de crédit « long/short » est lancé en partenariat avec Global Credit Advisers (« GCA »), société de (...)

17 janvier

News L’Union Bancaire Privée annonce un bénéfice net de CHF 202,4 millions et des apports nets d’actifs supérieurs à 5%

Le bénéfice net s’établit à CHF 202,4 millions à fin 2018 (CHF 209,4 millions hors éléments non récurrents liés aux acquisitions), contre CHF 220,4 millions un an plus tôt.

17 janvier

Stratégie Empreinte écologique : comment le secteur du luxe peut-il renverser la tendance ?

L’industrie de la mode a une très forte empreinte écologique. Tout d’abord, le gaspillage est considérable puisqu’il faut entre 10’000 et 20’000 litres d’eau pour produire 1 kg de coton (soit l’équivalent d’un jean et d’une chemise), et la consommation de vêtements mondiale est en nette (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés