OFI Asset Management

Depuis plus de 40 ans, le Groupe OFI développe une expertise spécifique autour de deux formats de gestion : la gestion sous mandat qui porte les activités de mandats institutionnels et privés et la gestion collective qui regroupe les différentes activités de gestion OPCVM.
Le Groupe OFI apporte des réponses personnalisées aux profils de risques et contraintes de ses clients investisseurs. Il conjugue les talents de ses équipes à ceux de gérants externes dûment sélectionnés et propose aux investisseurs des solutions d’investissement de conviction multi-classes d’actifs.
Adossé à deux grands groupes institutionnels, la Macif et la Matmut, le Groupe OFI emploie plus de 280 personnes et gère 54,7 Mds€ d’actifs à fin décembre 2013.

Articles

22 septembre

Mobilité OFI AM annonce l’arrivée de Ismaïl Boubane en tant qu’Investment Manager

Ismaïl Boubnane a rejoint OFI Pierre dans le cadre du développement de ses activités immobilières. Reportant directement à Aymeric Thibord, Directeur Général, il sera plus particulièrement concentré sur les acquisitions immobilières afin de contribuer à la croissance de la société et (...)

8 juillet

Stratégie Quelle stratégie obligataire pour surmonter la crise ?

Dans un contexte marqué par des taux monétaires négatifs et une volatilité accrue sur les actions, les fonds obligataires à échéance courte offrent un couple rendement/risque particulièrement adapté à l’environnement actuel de (...)

7 juillet

Opinion L’exclusion totale du charbon thermique programmée pour tous nos investissements

En 2030, OFI AM ne sera plus exposé à une entreprise liée au charbon thermique. Cet engagement est à la mesure de l’urgence climatique et illustre notre démarche d’investisseur responsable vis-à-vis de nos clients, partenaires et (...)

25 mai

Opinion Des marchés obligataires sous contrôle des banques centrales

L’action des grandes banques centrales devrait empêcher toute remontée incontrôlée des taux dans un contexte macroéconomique bouleversé par la crise du Covid-19.

23 avril

Opinion Le stade ultime du capitalisme, c’est le communisme… Et vice versa !

Ce trait d’humour évoque toute une époque, celle des années 70 marquées par des débats idéologiques et politiques très engagés… Puis, après la chute du mur de Berlin, la disparition de l’Union Soviétique et la mondialisation, les débats de société ont (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés