AVIVA Advertisement AVIVA
›  Opinion 

Tout va bien ?

Le service d’études économiques du FMI publie deux fois par an (en avril et octobre) ses perspectives économiques. Ce document très complet offre un panorama des conditions économiques à travers le Monde, des prévisions et un focus sur les enjeux pour l’avenir.

Dans sa dernière livraison, la préface de Maurice Obstfeld nous offre une synthèse de qualité. Nous avons tous en tête l’accélération de la croissance mondiale visible sur les 6 derniers mois. Ainsi le FMI estime la croissance mondiale à +3.6% et +3.7% sur 2017 et 2018 (vs +3.2% pour 2016). De même, les banques centrales (même la FED) maintiennent des conditions financières favorables. A en croire les performances récentes des actions, les marchés financiers ont largement intégré ces éléments.

Ce « momentum » devrait encore se poursuivre quelque temps. Mais à plus long terme des risques pèsent encore sur la croissance économique.

D’une part, si l’inflation reste contenue c’est que les salaires progressent peu en moyenne. Les emplois les plus qualifiés qui profitent de la croissance ne suffisent pas à augmenter le niveau global des revenus. Ces développements pèsent sur la consommation à long terme et entraînent des réactions contre la mondialisation. D’autre part, les pays exportateurs de produits de base ne bénéficient plus autant de la croissance manufacturière chinoise.

Pour le moment les marchés financiers ignorent ces risques dont l’horizon temporel semble trop éloigné…

François Jubin , 19 novembre

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés