AVIVA Advertisement AVIVA

Taux de Crédits Immobiliers AVRIL 2017

Une fois n’est pas coutume, en avril, les taux des crédits immobiliers sont à la hausse. Toutes les banques suivent la même tendance et se sont accordées pour augmenter leur grille d’au moins 10 cts sur l’ensemble des durées. Selon les profils, la hausse peut atteindre jusqu’à + 25 cts.

Une fois n’est pas coutume, en avril, les taux des crédits immobiliers sont à la hausse. Toutes les banques suivent la même tendance et se sont accordées pour augmenter leur grille d’au moins 10 cts sur l’ensemble des durées. Selon les profils, la hausse peut atteindre jusqu’à + 25 cts.

Trois banques ont fait le pari de baisser leurs taux sur des profils bien ciblés :

  • 1e banque : - 15 cts sur toutes les durées supérieures à 25 ans
  • 2e banque : - 30 cts sur les dossiers accordés avec une caution Crédit Logement
  • 3e banque : - 15 cts sur les durées > 15 ans pour les barèmes jeunes (emprunteurs <36 ans sous réserves de conditions de revenus) hors primo accédants
    Pas de nouveauté depuis le mois dernier, la hausse continue doucement mais surement. Du coté des rachats de prêts, certaines banques maintiennent la surcote de + 20 cts sur le taux de base.
    Ce nouveau barème réaffirme que les banques ciblent en priorité la conquête de nouveaux clients : clients haut de gamme, jeunes actifs à profil évolutif et clients professionnels.

En l’espace de quelques mois, les candidats à la propriété ont perdu du pouvoir d’achat.
Entre octobre 2016 et avril 2017, le taux de crédit immobilier sur 25 ans est passé de 1,25% à 1,60% soit une hausse de + 35 cts qui représente 9780 euros de capacité d’emprunt en moins pour une mensualité 1000 € / mois.

A mensualité égale, en 6 mois, le prêt octroyé par la banque passe de 249 500 euros à 239 720 euros.

Traditionnellement, le printemps est une période de forte activité dans l’immobilier. Malgré la hausse, les taux restent particulièrement bas et les banques sont très favorables à l’octroi de crédits immobiliers.
Il ne faut plus tarder, l’idéal est de contacter un courtier pour connaitre sa capacité d’emprunt avant de se lancer dans la signature d’un compromis.

CREDIXIA , 18 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés