AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Spread Research s’adosse à un groupe d’investisseurs institutionnels pour développer son projet européen de notation intégrée des entreprises

Spread Research annonce un renforcement significatif de sa structure financière et de son profil institutionnel avec l’arrivée d’un groupe d’investisseurs institutionnels qui possède 60% de son capital depuis juin 2017.

Après son rapprochement avec le spécialiste français de la notation ESG, EthiFinance, en février 2017, cette opération a pour effet de donner à ce nouvel ensemble les moyens d’accélérer son développement dans ses trois métiers, de recherche crédit indépendante, de notation financière et de notation extra-financière, au service notamment des grandes ETI françaises et européennes.

Réunis au sein d’une structure ad hoc dénommée « SR - Le Club », neuf investisseurs institutionnels de renom (AG2R LA MONDIALE, Apicil, Auctus Lending, Bpifrance, Eiffel Investment Group, Groupama Rhône-Alpes Auvergne, Klésia, Siparex et SMABTP) sont, à l’issue de l’acquisition d’actions suivie d’une augmentation de capital, devenus actionnaires de Spread Research à hauteur de 60% d’un capital ainsi renforcé. Les 40% restant du capital de Spread Research sont la propriété d’actionnaires historiques, dont le Président-fondateur de la société, Julien Rérolle. Un nouveau Conseil de surveillance a été nommé ; composé de sept membres, dont deux administrateurs indépendants, il est présidé par M. Sylvain de Forges.

Après son rapprochement avec EthiFinance, l’ensemble emploie aujourd’hui 30 collaborateurs répartis sur trois implantations : Paris, Lyon et Londres, assurant ainsi le suivi de 700 sociétés européennes notées à long terme ou court terme.

Toutes les entreprises, et en particulier les émetteurs de ces instruments en plein développement que sont les Neu CP, les obligations à haut rendement, les Euro PP ou les obligations vertes, peuvent ainsi obtenir des notes ou évaluations financières, intégrant, si elles le souhaitent, l’analyse des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Dans un marché mondial où les modes de financement des entreprises se diversifient et où les enjeux de la transition écologique et énergétique s’amplifient, l’ensemble des acteurs de marché a besoin de nouveaux outils de mesure et de notation des risques financiers et extra-financiers.

Julien Rérolle, Président de Spread Research SAS, a déclaré : « L’équipe de Spread Research se réjouit de l’arrivée de ces investisseurs institutionnels et de cette augmentation de capital. Leur engagement à nos côtés renforce sensiblement notre dimension institutionnelle et va permettre à Spread Research d’accélérer encore ses investissements en talents et technologies. Nous pourrons ainsi proposer, dans la durée, à tous les intervenants du marché du crédit et plus généralement du financement des entreprises, des solutions pratiques et des outils adaptés à des environnements réglementaires en pleine évolution, en particulier dans le contexte de la mise en œuvre de Solvency II, de la Directive MiFID II, et de la loi française sur la transition énergétique. »

Sylvain de Forges, Président des Conseils de Surveillance de Spread Research et de SR-Le Club, a déclaré : « Ce club est aujourd’hui constitué de neuf investisseurs partageant les mêmes vues en matière de financement des entreprises. Il a décidé d’épauler Spread Research afin que soient durablement offertes, au sein de la zone euro et en particulier en France, des analyses de qualité des risques financiers et extra-financiers des entreprises que ces investisseurs envisagent activement de financer sous des formes diverses. En aidant ces investisseurs à apprécier au mieux les risques qu’ils envisagent de prendre en finançant en particulier des entreprises de taille intermédiaire, dans le cadre des règles européennes, Spread Research contribuera à faciliter la croissance des entreprises et le financement de l’innovation. Dans le triple contexte du projet européen d’Union des Marchés de Capitaux, de la prise en compte du risque majeur induit par le réchauffement climatique et enfin, à plus court terme, du Brexit, disposer d’un outil pertinent et le plus efficace possible est important pour les entreprises de toutes tailles, et pour ceux qui s’engagent à les financer, donc pour l’emploi et la croissance en Europe. »

Next Finance , 17 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés