Résultats du Livret A en mars 2016 : Le Livret A fête l’arrivée du printemps

Cette collecte positive risque d’être donc éphémère surtout si les prix du pétrole étaient amenés à augmenter. Les encours d’épargne défiscalisée devraient continuer à baisser.

De 2009 à 2013, l’encours du Livret A et du LDD a progressé de 113 milliards d’euros (dont 81 milliards d’euros pour le seul Livret A) en raison du relèvement des plafonds et des craintes générées par les crises économiques et financières. Une telle augmentation au regard des besoins en épargne de précaution, deux mois de salaire en moyenne, n’était pas complètement rationnelle.

Dans ces conditions, l’encours du Livret A atteint à la fin du mois de mars 254,9 milliards d’euros quand celui du Livret de Développement Durable s’élève à 101 milliards d’euros.

L’effet « baisse des taux » se dissipe au fil des mois. Les ménages dégonflent légèrement leurs dépôts à vue qui avaient augmenté de manière très importante en 2015, + 33 milliards d’euros.

2016, avec une collecte positive de 310 millions d’euros n’échappe pas à la règle. Le Livret de Développement durable suit le mouvement avec une collecte positive de 120 millions d’euros

Le mois de mars réussit bien au Livret A. En 2015, la collecte avait été positive de 110 millions d’euros. Il faut remonter à 2006 pour avoir une décollecte au cours du troisième mois de l’année. Mars est un mois tranquille sur le plan des impôts et sur le plan des vacances. Les ménages pensent plutôt à économiser pour faire face aux dépenses à venir qu’elles soient fiscales, liées à l’habitation voire aux vacances de printemps ou d’été.

LE CERCLE DE L’EPARGNE , 22 avril

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés