AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Pas de bulle immobilière en Chine ?

Les autorités chinoises travaillent désormais à éviter la spéculation. Depuis quelques mois, de nombreuses villes ont mis en place des mesures restreignant aux ménages les achats d’appartements. Le mouvement s’est récemment accéléré : pendant les vacances nationales, vingt-deux des plus grandes villes chinoises ont pris ce type de mesure...

Les prix de l’immobilier chinois montent fortement depuis plus d’un an et de nombreux observateurs craignent la création d’une bulle.

Les autorités chinoises travaillent désormais à éviter la spéculation. Depuis quelques mois, de nombreuses villes ont mis en place des mesures restreignant aux ménages les achats d’appartements. Le mouvement s’est récemment accéléré : pendant les vacances nationales, vingt-deux des plus grandes villes chinoises ont pris ce type de mesure.

En conséquence, la demande de logements baisse. Pékin a par exemple augmenté l’apport nécessaire à l’achat d’un premier appartement de 30% à 35%, et pour un second de 40 à 50%. Dans la semaine qui a suivi, le nombre de visiteurs dans les showrooms de Pékin a baissé de 23%.

Ceci réduit le risque de formation d’une bulle spéculative.

Nous pouvons d’ailleurs voir l’augure d’un ralentissement de la hausse des prix dans le graphique ci-dessus. Comme on peut le voir en suivant la ligne grise, les constructeurs ont déjà pris la mesure de la faiblesse de la demande et réduisent la croissance de leur activité. Et comme le montre aussi le graphique, c’est un signe avant-coureur d’un ralentissement de la hausse des prix.

Frédéric Rollin , Novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés