›  News 

Origin Investing lève 2,4m€, obtient un agrément PSI, et ouvre le marché du placement privé aux PME

ORIGIN Investing pourra financer des PME dès 10 millions d’euros de chiffre d’affaires pour des montants de 1 à 5 millions d’euros et crée ainsi un nouveau produit de placement obligataire, le « MiniPP », à destination des investisseurs privés et institutionnels.

Entre les banques de détail et les marchés financiers, les entreprises en bonne santé ont aujourd’hui un accès relativement aisé à des offres de financement. Cependant, ces offres ne répondent pas à l’ensemble des besoins des PME : le financement d’actifs immatériels, du recrutement d’équipes, de la R&D, du développement à l’international, ou plus généralement les montants supérieurs à 1 million d’euros ne sont souvent pas éligibles au financement bancaire.

Aussi l’ambition d’ORIGIN Investing est de proposer des financements complémentaires au crédit bancaire, sous la forme de « MiniPP » : des placements privés simplifiés et dédiés aux PME, inspirés de l’EuroPP.

Il s’agit d’émissions obligataires entre 1 et 5 millions d’euros (voire jusqu’à 15 millions d’euros) pour financer le développement des entreprises à travers des investissements matériels ou immatériels, ou de la croissance externe, et ce à des conditions très flexibles : maturités jusqu’à 7 ans, sans garantie ni caution, avec remboursement in fine.

Le « MiniPP » répond également à la problématique actuelle de recherche de rendement des investisseurs, grâce à des taux d’intérêt fixes compris entre 4 et 7% par an.

« Nous nous positionnons ainsi sur un segment laissé encore vacant entre le financement bancaire traditionnel et les plateformes de financement participatif d’une part, et les EuroPP et le marché obligataire d’autre part. Les PME en bonne santé ont encore beaucoup de mal à emprunter sans contrainte auprès des banques des montants supérieurs à un million d’euros et elles n’ont pas non plus accès au marché des EuroPP. Avec ORIGIN nous remédions à ces difficultés. » indique Audrey Stewart, cofondatrice et COO d’ORIGIN Investing.

Afin de se donner les meilleures marges de manœuvre pour développer cette offre, ORIGIN Investing vient d’obtenir auprès de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) l’agrément de Prestataire de services d’investissement (PSI). Seul acteur de l’univers des plateformes de financement en dette détentrice de cet agrément, elle ne sera ainsi pas soumise aux mêmes contraintes que les plates-formes de crowdlending (« Intermédiaires en financement participatif » - IFP) : pas de limite sur les montants par opération (contre 1 million d’euros maximum pour les IFP), ni par investisseur (contre 1000€ maximum pour les particuliers à travers un IFP). Le statut de PSI lui permettra aussi, via le passeport européen, d’exercer cette activité dans l’ensemble de l’Union européenne.

Loin du crowdlending spécialisé dans les prêts aux TPE pour 100 000€ en moyenne, ORIGIN Investing cible des PME d’au moins 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec un excédent brut d’exploitation largement positif. La qualité des entreprises étant une des grandes priorités d’ORIGIN Investing, un processus de sélection très strict a été mis en place, notamment grâce à des partenariats avec des agences de notation réputées, telles que Moodys et Standard & Poor’s.

La qualité du scoring quantitatif des sociétés emprunteuses et la fiabilité du calcul des probabilités de défauts sont cruciales pour ORIGIN Investing, qui a massivement investi dans le recrutement d’une équipe dédiée au développement d’outils technologiques propriétaires combinant le « data mining », l’analyse sémantique et la détection de signaux faibles pour affiner les estimations de risque.

« ORIGIN Investing représente la deuxième vague des plateformes de financement de PME/ETI en Europe grâce une approche technologique systématique combinée avec une équipe de gestion expérimentée. Nous avons ainsi levé 2,4 millions d’euros auprès de « business angels » et de personnalités du secteur financier. ORIGIN Investing est une vraie fintech, dotée d’une capacité d’innovation forte : nous créons un nouveau marché avec un produit innovant et des outils technologiques puissants en matière de sourcing et de scoring des sociétés émettrices » détaille Alexandre Azoulay, cofondateur et Président d’ORIGIN Investing et du fonds SGH Capital.

Next Finance , 7 octobre

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés