›  News 

Oddo Meriten Asset Management ouvre à nouveau aux souscriptions son fonds Oddo Haut Rendement 2021

Les incertitudes des marchés en début d’année ont provoqué une hausse générale de la prime de risque des actifs impliquant, entre autre, une remontée sensible des taux des obligations à haut rendement.

Afin de permettre aux investisseurs potentiels de profiter de ces nouvelles conditions de marché, Oddo Meriten Asset Management S.A. a décidé de réouvrir aux souscriptions Oddo Haut Rendement 2021. La nouvelle période de souscription a débuté le 9 mars 2016 et prendra fin le 15 décembre 2016.

Oddo Haut Rendement 2021 est un fonds obligataire daté investi dans des titres spéculatifs à haut rendement, principalement européens, à échéance 31 décembre 2021 [1]

Au 26 février 2016, le portefeuille investi présentait un taux de rendement actuariel brut de frais de gestion de 6.7 %, hors cas de défaut. Pour les parts CR EUR le taux de rendement actuariel net était de 5.4 %, hors cas de défaut.

Le fonds est investi de la façon suivante :

  • 87 émetteurs en portefeuille (principalement européens)
  • 99.8 % du portefeuille investi en High Yield, dont 81.9 % en obligations de notation B et 17.8 % en obligations de notation BB
  • Une sensibilité aux taux de 3.2

Le fonds présente un risque élevé de crédit (défaut) et l’évolution de sa valeur liquidative n’est pas linéaire dans le temps.

Alain Krief, gérant principal du fonds : « Les Obligations notées B représentent selon nous une réelle opportunité d’investissement. Peu sensibles aux variations des taux souverains, elles représentent un pur risque crédit et dépendent principalement du risque spécifique lié à l’entreprise lui-même dépendant de la macro-économie. La croissance mondiale devrait rester proche de 3% et la politique monétaire de la BCE reste particulièrement accommodante. Ce contexte facilite les opérations de refinancement des entreprises. La maturité de leur dette a pu ainsi être repoussée en 2020/2021/2022, donnant plus de flexibilité pour les entreprises. Par ailleurs, l’analyse approfondie des fondamentaux de chacun de nos investissements nous donne une certaine visibilité sur les 18/24 prochains mois. Le High Yield Européen et particulièrement la catégorie B semblent, selon nos analyses, attractifs notamment au regard de la politique de QE de la BCE qui devrait permettre de normaliser les primes de crédit sur les actifs les plus risqués. »

Alain Krief – Responsable Gestion Crédit

22 ans d’expérience
Diplômé de l’école Nationale Supérieure d’Ingénieur de Caen (ENSI Caen)
DEA d’Intelligence Artificielle de l’Université de Caen

Olivier Becker – Gérant Crédit Senior

12 ans d’expérience
Diplômé d’Audencia, Nantes

Next Finance , 17 mars

Notes

[1] Le fonds peut investir dans des obligations de maturité maximale 01/07/2022.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés