AVIVA Advertisement AVIVA

Lombard Odier Investment Managers et AIM lancent une stratégie sur les obligations climatiques monde

Lombard Odier IM annonce le lancement de sa nouvelle stratégie d’investissement ciblant les obligations climatiques monde et ayant pour vocation d’aider à la lutte contre le changement climatique. Cette annonce fait suite au partenariat stratégique conclu avec Affirmative Investment Management, gérant obligataire dédié aux stratégies à impact.

Les obligations climatiques sont des obligations émises par des gouvernements, entités supranationales, collectivités locales, entreprises ou autres emprunteurs afin de financer des projets et activités permettant au monde de lutter contre les effets du changement climatique ou de s’y adapter. Cela inclut des titres spécifiquement “labellisés” comme green bonds (obligations vertes), un marché d’obligations pour lesquelles la destination des fonds est spécifiée et qui a connu une croissance annualisée de 159% depuis 2013, [1] mais aussi des titres “climatiquement alignés”, des obligations sociales et durables conçues pour aider à la lutte contre le changement climatique et soutenir les Objectifs du développement durable adoptés en 2015 par les Nations-Unies.

Le fonds LO Funds–Global Climate Bond Fund est un portefeuille diversifié de titres investment grade cherchant à la fois à financer une économie à faible émission de carbone, résistante au changement climatique, ou à limiter certains effets du changement climatique, tout en visant un rendement supérieur à un portefeuille investment grade classique, avec un taux de rotation des actifs plus faible.

Cette sous-catégorie du marché obligataire est de plus en plus attrayante pour les investisseurs qui souhaitent générer un impact positif sur l’environnement et le climat sans compromis sur le risque ou la performance.

Les gérants du fonds cherchent à identifier des investissements qui offrent un impact climatique positif : énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion des sols, ressources en eau, infrastructures physiques ou environnement marin. Ils vont aussi rechercher des opportunités dans des thématiques souffrant d’un déficit en financement, par exemple l’adaptation au changement climatique, 90% des investissements étant aujourd’hui dédiés à des projets de limitation du changement, ou les pays en voie de développement. Les pays en voie de développement représentent 65% des besoins d’investissement mais reçoivent seulement 17% des investissements actuels. [2]

Les investisseurs vont bénéficier d’un processus d’investissement combinant les expertises de Lombard Odier IM et d’AIM. L’Impact Office créé par Lombard Odier vient compléter le processus de vérification indépendante d’AIM sur lequel se fondent les objectifs de la stratégie en matière d’impact. Les ressources de Lombard Odier IM en matière de recherche crédit viennent en renfort de l’équipe obligataire expérimentée d’AIM, avec pour objectif de créer un portefeuille qui délivre un réel impact sans compromis sur la performance ou le risque. Le portefeuille est contrôlé par l’équipe de gestion des risques indépendante de LOIM.

Carolina Minio-Paluello, Responsable Monde Ventes et Solutions chez Lombard Odier IM, commente : “Les obligations climatiques sont une lueur d’espoir permettant d’espérer combler le déficit de financement existant entre le niveau actuel d’investissement dans des solutions climatiques et celui nécessaire pour répondre à l’objectif décidé lors de la COP21 d’une limitation à deux degrés du réchauffement climatique. La croissance du gisement et le dynamisme du marché des green bonds augmente aussi de manière importante l’impact que les investisseurs peuvent générer. Ce nouveau fonds permet à nos investisseurs de mobiliser du capital avec une compréhension claire de la manière dont leurs actifs seront déployés, tout en conservant une performance et un niveau de risque similaire à ceux d’un portefeuille obligataire traditionnel.”

Stephen Fitzgerald, Cofondateur et Président d’AIM déclare : “La transparence est un élément clé pour les investisseurs sur ce marché en forte croissance des obligations climatiques, où les directives en matière d’émission peuvent encore apparaître floues ou arbitraires, en l’absence d’un standard unique sur l’éligibilité environnementale des projets. Une sélection experte est donc cruciale pour assurer aux investisseurs une couverture plus exhaustive tant de l’univers labellisé que des obligations climatiquement responsables.”

Lombard Odier IM et AIM ont tous deux un long passé dans l’investissement durable et à impact. Avec plus de 20 ans d’expérience de l’investissement responsable, Lombard Odier fut une des premières institutions à inclure des critères sociaux et environnementaux dans sa recherche financière et à offrir à ses clients des solutions d’investissement intégrant pleinement leurs attentes en matière d’impact.

Next Finance , 2 mars

Notes

[1] Source : données Bloomberg sur les émissions de green bonds au 1er décembre 2016 – Les performances passées ne sont pas un indicateur des performances futures

[2] Source : WEF Green Investment Report

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Columbia Threadneedle innove dans l’investissement durable avec le lancement du fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond en France, en partenariat avec INCO

INCO, le premier consortium mondial d’une nouvelle économie, inclusive et durable interviendra en qualité de partenaire expert de l’évaluation de l’impact social et environnemental.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés