AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Lombard Odier Investment Managers et Affirmative Investment Management annoncent leur partenariat

Lombard Odier Investment Managers (‘Lombard Odier IM’) a conclu un partenariat avec Affirmative Investment Management (AIM), gérant obligataire spécialisé dans les stratégies à impact, afin de compléter ses capacités existantes en matière d’impact investing...

Lombard Odier Investment Managers (‘Lombard Odier IM’) a conclu un partenariat avec Affirmative Investment Management (AIM), gérant obligataire spécialisé dans les stratégies à impact, afin de compléter ses capacités existantes en matière d’impact investing et de lancer un nouveau fonds ayant vocation notamment à lutter de manière mesurable contre le réchauffement climatique.

Lombard Odier IM et AIM ont tous deux un historique conséquent en matière d’investissement durable et d’impact investing. Avec une expertise en investissement responsable construite depuis plus de 20 ans, Lombard Odier fut une des premières institutions à inclure des critères sociaux et environnementaux dans sa recherche financière et à offrir à ses clients des solutions d’investissement qui tiennent pleinement compte de leurs valeurs.

De son côté, AIM s’est lancé en 2014 et constitue la première société de gestion obligataire dédiée à des stratégies visant un impact social ou climatique positif, tout en cherchant à délivrer un profil rendement/risque comparable à celui du marché obligataire classique.

L’impact du changement climatique est d’ores et déjà observable et les risques vont en augmentant, ce qui affecte non seulement la croissance économique, mais la vie même de millions de personnes. S’attaquer au changement climatique implique d’opérer une évolution significative en direction d’une économie à bas carbone et d’investir dans des solutions d’investissement aptes à lutter contre le changement climatique.

Carolina Minio-Paluello, Global Head of Sales and Solutions chez Lombard Odier IM, a commenté ainsi le partenariat : “Le changement climatique constitue le défi majeur de notre génération. Il y a un cap significatif à franchir pour passer du niveau d’investissement actuel dans les solutions climatiques, estimé à 360 milliards de dollars l’an dernier, aux 700 milliards annuels requis pour atteindre l’objectif d’une limitation à deux degrés du réchauffement climatique posé par la COP21 [1]. Des évolutions majeures dans l’allocation des capitaux seront nécessaires pour combler ce fossé et nos investisseurs sont demandeurs d’explications sur la manière dont ils peuvent être impliqués dans ce changement. Nous sommes ravis de travailler conjointement avec les spécialistes d’AIM et, grâce à notre solide expérience de l’impact investing, nous entendons développer pour nos investisseurs une proposition à la fois attrayante et compétitive.”

AIM emploie une équipe très expérimentée de professionnels de l’investissement, qui sont activement impliqués dans le partenariat avec Lombard Odier IM : il s’agit notamment du Président Stephen Fitzgerald, précédemment directeur des investissements obligataires Monde chez Goldman Sachs Asset Management et ancien membre du Comité d’investissement du Future Fund australien ; du Directeur Général Stuart Kinnersley, qui a lancé le premier fonds dédié aux green bonds chez Nikko AM en 2010 ; et de la directrice du développement durable Judith Moore, qui fut à l’origine des critères relatifs à la création des green bonds lorsqu’elle était à la tête de l’équipe de RSE de la Banque mondiale.

Stephen Fitzgerald, Cofondateur et Président d’AIM a déclaré : “L’évolution vers un capitalisme responsable a souvent été perçue comme génératrice de coûts : des performances plus faible ou des risques plus élevés. Notre approche consiste à concilier une gestion obligataire classique et un impact positif, sans faire de compromis d’un côté ou de l’autre. Notre partenariat avec Lombard Odier nous offre l’opportunité enthousiasmante de proposer des solutions de financement répondant à des défis mondiaux.”

Next Finance , 23 janvier

Notes

[1] WEF Green Investment Report

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés