Lombard Odier IM renforce sa gamme de stratégies alternatives liquides avec le lancement du CAT Bond Fund

Lombard Odier Investment Managers (« Lombard Odier IM »), la branche de gestion d’actifs du Groupe Lombard Odier, ajoute un produit à sa gamme de stratégies alternatives liquides : LO Funds – CAT Bonds. Les rendements cibles sont de LIBOR plus 2% à 4% sans corrélation avec les marchés traditionnels...

LO Funds – CAT Bonds est un véhicule conforme aux règles régissant les OPCVM qui investit dans des obligations catastrophes visant les rendements du LIBOR plus 2% à 4%, après commissions, et offrant une liquidité hebdomadaire. L’exposition sera principalement axée sur les régions à forte concentration de richesses assurées, telles que les Etats-Unis, l’Europe occidentale et le Japon.

Les obligations catastrophes (obligations CAT) transfèrent certains risques de catastrophe naturelle du marché de l’assurance aux marchés financiers. Un portefeuille d’obligations CAT est constitué autour de risques de catastrophes naturelles indépendants les uns des autres.

Les obligations CAT sont une forme alternative de réassurance dans laquelle l’investisseur prend à sa charge les risques de l’assureur. En contrepartie, les obligations CAT versent à l’investisseur un coupon à taux variable, indépendamment des hausses des taux d’intérêt et sans corrélation avec d’autres risques, tels que les fluctuations de l’économie et les événements sur les marchés de capitaux.

Jan Straatman, Chief Investment Officer de Lombard Odier IM, explique : « Dans les années qui viennent, les investisseurs vont être confrontés à des défis considérables : une croissance économique lente, de faibles rendements et énormément de volatilité. Nous savons que nos clients privilégient des rendements stables, le revenu, la préservation du capital et de faibles corrélations. Or, les classes d’actifs traditionnelles ne peuvent pas répondre à ces exigences.

Les obligations CAT remplissent ces critères et offrent un rendement de départ plus élevé et un coupon à taux variable. Les obligations CAT ne sont pas corrélées aux marchés économiques et financiers traditionnels, et leur profil de rendement est lié à des facteurs tels que les événements météorologiques et géologiques. De plus, les obligations CAT affichent une faible corrélation avec les autres classes d’actifs [1]. L’ajout d’une allocation d’obligations CAT de 15% aux portefeuilles traditionnels a permis, ces 15 dernières années, de réduire la volatilité et de dynamiser les rendements. »

Le fonds sera géré par une équipe dirigée par Gregor Gawron, pionnier des titres risques. Gregor sera secondé par Simon Vuille, Marc Brogli et Stephan Gaschen.

Cette équipe cumule 50 années d’expérience des marchés de la finance et de l’assurance. Elle suit une approche exclusive éprouvée qui vise à optimiser les portefeuilles de titres risques liés aux catastrophes naturelles et à privilégier la diversification entre différents types de risque et différentes régions.

Gregor Gawron, Head of Insurance Linked Securities, ajoute : « Les obligations CAT ont été créées au milieu des années 1990, alors que les assureurs et les réassureurs, confrontés à un grand nombre de catastrophes naturelles graves, étaient en quête de nouvelles formes de protection contre ces événements. Les marchés financiers ont montré qu’ils étaient tout à fait en mesure de gérer les exigences réglementaires en matière de fonds propres du secteur de l’assurance, notamment dans le cadre de la directive Solvabilité II. En investissant dans cette classe d’actifs, les investisseurs peuvent bénéficier d’un flux de rendements diversifiés non lié aux conditions macroéconomiques, aux marchés financiers traditionnels ou aux cycles des taux d’intérêt. Nous pensons que le marché des titres risques et des obligations CAT va continuer de se développer, car le secteur de l’assurance cherche à faire face à la concentration toujours croissante de richesses dans les zones urbaines et à la pression permanente des autorités de réglementation. »

Depuis sa création, le marché des obligations CAT affiche une croissance moyenne de 20% par an. A la fin de 2015, il représentait USD 26 milliards [2]. Plus de 130 titres différents ont été émis au total, essentiellement axés sur la couverture des risques dans les pays développés. Généralement, les obligations CAT ont une échéance de trois à quatre ans et sont négociées sur le marché secondaire, très dynamique.

Next Finance , 13 avril

Notes

[1] Corrélation des obligations CAT avec les actions : 0,19 ; avec les obligations : 0,12 ; avec les matières premières :0,13. Source : Bloomberg Période d’observation : du 31 décembre 2001 au 30 octobre 2015.

[2] Artemis - émissions d’obligations CAT au 31 décembre 2015

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM lance CPR GEAR Emergents pour tirer parti du potentiel actions au sein des marchés émergents

CPR AM vient de lancer, le 25 septembre, CPR GEAR Emergents, fonds d’actions émergentes dont l’objectif est de déceler les meilleures opportunités d’investissement au sein des marchés émergents. Le fonds a pour objectif de surperformer de façon régulière le MSCI (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés