›  Note 

Les investisseurs mettent la pression sur les hedge funds pour baisser le niveau de leurs frais de gestion

Malgré la tendance de l’industrie à abaisser le niveau des frais de gestion fixe et variable, les investisseurs pensent que ce sujet nécessite des améliorations supplémentaires...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Les dernières recherches de Preqin au sujet des frais de gestion des hedge funds montrent que les préoccupations croissantes des investisseurs en la matière, conjuguées aux performances récentes décevantes et aux flux de rachat importants, ont conduit de nombreux gérants alternatifs à revoir à la baisse le standard de l’industrie, à savoir 2 % et 20 %.

Seulement 35 % des fonds spéculatifs suivis par Preqin prélèvent actuellement les frais de gestion fixe de 2 % et une commission de performance de 20 % ; ces frais ayant baissé au cours de ces dernières années - en 2016, les frais moyens de gestion sont de 1,57 %, avec une commission de performance moyenne de 19,29 %.

En outre, parmi les fonds les plus récents, ces frais sont encore plus bas : les produits lancés en 2016 ayant, en moyenne, des frais de gestion de 1,53 % et une commission de performance 19,13 %.

Ceci pourrait s’expliquer en partie comme une réponse des gérants à l’inquiétude grandissante et persistante des investisseurs au sujet des frais. Selon la dernière enquête de Preqin portant sur les investisseurs en hedge funds, près de la moitié d’entre eux (49%) citent les frais comme un enjeu important pour l’industrie au cours des 12 prochains mois.

Dans le même temps, 58 % des investisseurs pensent que leurs intérêts ne sont pas alignés sur ceux des gestionnaires. Cependant, cette question relative aux frais a changé au cours des 12 derniers mois : 58 % d’entre eux pensant que les changements se sont fait en leur faveur, contre seulement 8 % en faveur des gérants eux-mêmes. En outre, 63 % et 32 % des investisseurs pensent que des améliorations ont été faites, respectivement dans le domaine des frais de gestion et des frais de performance, même si des progrès restent encore à faire dans ces domaines respectifs à hauteur respectivement de 73 % et 60 %.

Chiffres clés concernant les frais des hedge funds :

  • Seulement 35 % des hedge funds affichent une structure de frais classique : 2 % /20 %.
  • En moyenne, les hedge funds lancés en 2016, ont des frais de gestion de 1,53% et les frais de performance 19,13 % ; en revanche, les fonds lancés en 2007 ont en moyen des frais de gestion de 1,66 % et des frais de performance 19,48%.
  • Près de la moitié des investisseurs (49 %) ont cité les frais comme une question clé de la prochaine année, 58 % pensant que leurs intérêts ne sont pas alignés avec les sociétés de gestion.
  • 58 % des investisseurs ont déclaré que les conditions avaient changé en leur faveur ; 8 % estimant le contraire.
  • Les fonds s’affichant dans le 1er quartile sur 5 ans ont en moyenne des frais de performance annualisée de 19,67 % contre 18,75 % pour ceux appartenant au dernier quartile sur 5 ans.
  • En moyenne, les fonds d’un encours minimum de 5 milliards de dollars facturent respectivement 1,69 % et 20,32 % pour leurs frais de gestion et de performance, par rapport à 1,55 % et 18,93 % pour ceux ayant moins de 100 millions de dollars d’actifs sous gestion.

« L’industrie des hedge funds a connu une longue période de faible performance, 80% des investisseurs ayant récemment investi, ont déclaré que leurs placements en la matière n’ont pas répondu à leurs attentes. Dans ces circonstances, il est peu surprenant qu’ils portent une attention particulière aux frais des fonds alternatifs - en particulier dans le sillage de certains ‘grands’ investisseurs considérant ces frais comme un élément conduisant à la réduction ou la liquidation de leurs portefeuilles de hedge funds. Plus de la moitié des investisseurs interrogés par Preqin ont mentionné que les frais de gestion et de performance sont des sujets nécessitant des améliorations, sachant qu’actuellement une proportion élevée d’entre eux estiment que leurs intérêts ne sont pas alignés sur ceux des gérants. D’ailleurs, l’industrie est en train de faire évoluer à la baisse la structure 2 % et 20 % même si elle est toujours considérée par beaucoup comme la norme. Le marché des fonds alternatif est de plus en plus étoffé, et de nombreux gestionnaires nouveaux ou petits cherchent à avoir des frais moins élevés pour se différencier de leurs concurrents. Il est vrai que les hedge funds les plus gros, les plus anciens et les plus performants sont encore en mesure de faire payer des frais plus élevés, mais si les investisseurs sont prêts à se positionner sur des fonds moins connus, ils peuvent alors trouver de nombreuses opportunités où payer des frais significativement plus faibles » déclare commente Amy Bensted, responsable des produits hedge funds chez Preqin.

Next Finance , 3 octobre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note La recherche de rendement, un exercice de plus en plus difficile

Sous l’action des banques centrales, la thématique de la recherche de rendement a été exacerbée ces dernières années, aplatissant les courbes et tirant de plus en plus bas les niveaux de rendement des obligations, parfois jusqu’en territoire négatif. Il faut aujourd’hui prendre de (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés