Le projet LNG Motion lancé par Axègaz sur le point de recevoir un financement de 27,8 millions € attribué par le programme CEF-Transport.

Le Comité de coordination Connecting Europe Facility se réunira le 8 juillet 2016. L’adoption de la décision par la Commission est attendue pour fin juillet 2016.

« La vaste couverture du réseau européen associée à une flotte importante de véhicules de transport pourra convaincre le marché de tous les avantages environnementaux, techniques et économiques du GNL comme carburant massif pour un transport massif dans un proche avenir.  » Edouard de Montmarin, Directeur du développement Axègaz

Le projet LNG Motion lancé par Axègaz, est inclus dans la décision proposée par la Commission européenne avec un financement de 27,8 millions € attribué par Connecting Europe Facility for Transport (CEF-T). L’Initiative LNG Motion vise à ouvrir la voie au déploiement à grande échelle de stations d’approvisionnement en carburant GNL pour les camions de transport sur les principaux corridors TEN-T.

L’Initiative proposée : LNG Motion

Le projet LNG Motion comporte une étude d’évaluation des aspects commerciaux, opérationnels, techniques, réglementaires et environnementaux de l’approvisionnement en carburant GNL des camions de transport. En outre, la faisabilité de l’utilisation du bio-GNL et un système de paiement standardisé du GNL seront étudiés. Axègaz va expérimenter le GNL en conditions réelles d’exploitation avec la construction de 42 stations d’approvisionnement en GNL dans toute l’Europe. Les stations seront situées sur les principaux corridors paneuropéens TEN-T couvrant la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Pologne, l’Espagne, l’Italie, la Hongrie et la Roumanie. 200 camions s’approvisionnant en GNL seront en outre déployés dans toute l’UE pour rassembler des données opérationnelles, tandis que 400 camions supplémentaires seront financés en dehors du champ d’application de cette action. Les résultats de ces essais sur le terrain faciliteront le déploiement à grande échelle de l’approvisionnement en GNL en Europe après la période de projet.

L’initiative proposée s’inscrit dans la politique de réduction des émissions de CO2 et de soutien de l’utilisation de carburants alternatifs de l’Union Européenne. Le gaz naturel, sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), s’est avéré une alternative propre d’approvisionnement en carburant pour le camion de transport. Actuellement, le transport par camion (essentiellement alimenté en diesel) est responsable de 5% environ des émissions totales de CO2 dans l’UE. Le GNL réduit les émissions de gaz à effet de serre (GHG) tels que le CO2 de 15% environ, et l’émission des particules (PM) et de NOx d’environ 90% par rapport au diesel.

La valeur ajoutée la plus forte en Europe

Le montant global des candidatures a très largement dépassé le budget, et la Commission européenne n’a sélectionné que les projets présentant la plus forte valeur ajoutée européenne. La candidature du projet LNG Motion a été présentée dans le cadre de la priorité « Nouvelles Technologies et Innovation ». Un budget total de 60 millions € est disponible pour les projets s’inscrivant dans le cadre de cette priorité spécifique CEF-T. En bref, le financement proposé pour le projet LNG Motion représente près de la moitié du budget nécessaire. Wouter Schilpzand, consultant senior Hezelburcht : « Les efforts pour répondre aux propositions CEF-T sont importants, et la concurrence est rude. Toute application CEF-T nécessite un engagement à 100% et beaucoup de préparation. Les candidats Axègaz, PitPoint (fournisseur de carburants propres), Mabanaft et GCA, ont démontré qu’ils étaient à la hauteur de ce défi, et je suis heureux de les féliciter de ce triomphe initial !  »

Edouard de Montmarin, Directeur du développement Axègaz : «  La vaste couverture du réseau européen associée à une flotte importante de véhicules de transport pourra convaincre le marché de tous les avantages environnementaux, techniques et économiques du GNL comme carburant massif pour un transport massif dans un proche avenir.  »

Prochaines étapes

La décision de financement doit maintenant être officiellement approuvée par le Comité de coordination Connecting Europe Facility, qui se réunira le 8 juillet 2016. L’adoption de la décision par la Commission est attendue pour fin juillet 2016.

Next Finance , 6 juillet

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés