La start-up française CAILabs lève 1 million d’euros

La start-up française CAILabs, experte dans l’augmentation de la capacité des fibres optiques, réalise une levée de fonds d’un montant de 1 million d’euros auprès de Starquest Capital, l’un des acteurs les plus actifs du capital risque français.

La start-up française CAILabs, experte dans l’augmentation de la capacité des fibres optiques, réalise une levée de fonds d’un montant de 1 million d’euros auprès de Starquest Capital, l’un des acteurs les plus actifs du capital risque français.

« Cette levée de fonds devrait nous permettre de renforcer nos équipes commerciales pour accroitre les ventes de nos équipements télécoms, déjà reconnus par les grands acteurs de la télécommunication comme Huawei, IBM, Nokia ou KDDI », explique Jean-François Morizur, co-fondateur et PDG de CAILabs.

Créée en 2013, CAILabs s‘est démarquée dans le monde des télécoms et des réseaux d’entreprise, avec sa solution-phare Aroona. En gérant la forme des signaux lumineux transmis dans la fibre multimode, Aroona augmente les performances de la fibre optique comme si une nouvelle fibre était rajoutée.

Une levée de fonds pour doper la commercialisation d’Aroona

Avec 3,6 millions cumulés depuis sa première levée de fonds en 2013, la jeune pousse rennaise affiche son ambition : renforcer l’équipe commerciale de CAILabs. Sa technologie, qui permet de multiplier par 400 le débit d’une liaison optique, ou de repenser l’architecture d’un réseau sans recâbler, lui ouvre d’intéressantes perspectives de développement en France et à l’international. Elle a d’ailleurs déjà fait ses preuves avec de nombreux déploiements en France et à l’étranger.

Starquest Capital a été convaincu par le potentiel technologique de CAILabs : sa technologie innovante et abordable qui répond aux besoins des opérateurs possédant des réseaux de fibres optiques de plus en plus saturés.

Next Finance , 4 juillet

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés