›  News 

La France lance avec succès deux nouvelles émissions obligataires à 20 ans et 50 ans

La France a émis au travers de cette opération syndiquée un total de 9 milliards d’euros, dont 6 milliards d’OAT 25 mai 2036 et 3 milliards d’OAT 25 mai 2066. La demande totale a atteint près de 20 milliards d’euros.

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, a salué le lancement réussi par l’Agence France Trésor de deux nouveaux emprunts d’Etat français de maturité 20 ans et 50 ans.

La France a émis au travers de cette opération syndiquée un total de 9 milliards d’euros, dont 6 milliards d’OAT 25 mai 2036 et 3 milliards d’OAT 25 mai 2066. La demande totale a atteint près de 20 milliards d’euros.
Le prix à l’émission s’est établi à 1,32% pour la maturité 20 ans et 1,923% pour la maturité 50 ans. Le dernier emprunt à 50 ans avait été émis en 2010 à 4,18%.

Pour Michel Sapin, « Cette opération témoigne de la confiance des investisseurs dans la signature de la France et dans le potentiel de son économie. Avec cette émission de titres à 20 et à 50 ans, nous ferons bénéficier notre pays de taux d’intérêt très bas dans la durée ».

L’Agence France Trésor avait annoncé lundi dernier la création d’une nouvelle obligation de maturité 20 ans, l’OAT 25 mai 2036, et d’une nouvelle obligation de maturité 50 ans, l’OAT 25 mai 2066.

Les chefs de file de l’opération ont été Barclays, BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, HSBC, Morgan Stanley et SG CIB. L’ensemble des SVT faisait partie du syndicat.

Ces deux nouvelles obligations seront par la suite abondées pour répondre à la demande des investisseurs et pour garantir leur liquidité.

Next Finance , 13 avril

Lire aussi

4 avril

Note L’AFT utilise les leviers de flexibilité de sa stratégie d’émission dans le contexte de QE

Le Public Sector Purchase Programme a permis d’abaisser les primes de risque sur l’ensemble de la courbe des taux et d’alléger le coût d’émission des titres de la dette, qui s’établit à 0,40 % fin mars 2016 pour les émissions à moyen et long terme, contre 0,63 % en 2015. Il permet à (...)

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés