AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

L’indice GX Private Equity de State Street observe un gain de 350 points de base dans les rendements de private equity d’une année sur l’autre

L’indice Global Exchange Private Equity IndexSM (GXPEI) de State Street a terminé l’année 2016 sur une performance trimestrielle modérée, enregistrant un gain total de 2,58 % au quatrième trimestre...

L’indice Global Exchange Private Equity IndexSM (GXPEI) de State Street a terminé l’année 2016 sur une performance trimestrielle modérée, enregistrant un gain total de 2,58 % au quatrième trimestre, en légère baisse par rapport au rendement de 3,8 % relevé au troisième trimestre 2016.

Les fonds Buyout ont affiché un rendement annuel solide de 12,52 %, mais la stratégie capital-risque a continué à faire face à des difficultés. S’appuyant sur des données provenant directement de sociétés en commandite, l’indice représentait, au 31 décembre 2016, plus de 2 500 milliards de dollars d’investissements en private equity et plus de 2 600 sociétés de private equity différentes.

« Les marchés publics continuent d’afficher des signes de solidité avec des valorisations à des niveaux adéquats » commente Will Kinlaw, Senior Managing Director, Responsable mondial de State Street Associates®, une division de State Street Global ExchangeSM. « Sur les marchés privés, nous avons observé un niveau de retrait de capitaux plus élevé ces dernières années, les gérants d’actifs saisissant l’opportunité de retirer leurs investissements. Cependant, les appels de fonds auprès des investisseurs ont récemment connu un certain ralentissement. Selon les données, tout porte à croire que les commandités adoptent une approche prudente afin d’identifier les opportunités qui offrent des rendements supérieurs pour des valorisations raisonnables. »

Principaux autres résultats de l’indice au quatrième trimestre 2016 :

  • Dans l’ensemble la stratégie Private Equity a enregistré un rendement annuel de 10,36 % en 2016, en hausse par rapport à 6,55 % en 2015
  • Dans les trois principales stratégies au quatrième trimestre 2016, les stratégies Buyout et Private Debt ont respectivement enregistré des gains de 3,07 % (en baisse par rapport à 3,86 % au trimestre précédent) et de 3,04 % (en baisse par rapport à 3,59 % au trimestre précédent)
  • La stratégie capital-risque a affiché la performance la plus faible, avec un gain de 0,47 % au quatrième trimestre 2016 (en baisse par rapport à 3,72 % au trimestre précédent), poursuivant sa tendance à la baisse malgré un rebond au troisième trimestre 2016.
  • La stratégie Buyout a affiché la plus forte performance sur un an, avec une hausse de 12,52 % à fin décembre 2016, suivie par la stratégie Private Debt avec un gain de 10,39 %, tandis que la stratégie capital-risque termine l’année sur une performance de seulement 2,84 %
  • Malgré une dépréciation de l’Euro d’environ 6 % au quatrième trimestre, les fonds de Private Equity orientés vers l’Europe ont enregistré un rendement libellé en dollars de 2,16 %, en baisse par rapport à 4,08 % au trimestre précédent. Les performances annuelles ont augmenté en 2016, terminant sur une hausse de 11,03 %, contre 7,10 % en 2015.
  • Les appels de fonds en 2016 ont connu le même rythme d’activité que les dernières années. Toutefois, le ratio de distribution de fonds sur une base mensuelle est demeuré très bas sur l’ensemble de l’année malgré un léger rebond en décembre. Le taux de déploiement des capitaux des fonds nouvellement fermés a continué à ralentir en 2016, atteignant un niveau inférieur au niveau historique des fonds totalisés.

« Nous avons récemment observé une activité robuste en matière d’appels de fonds dans l’ensemble des sous-classes d’actifs de private equity » ajoute Anthony Catino, Managing Director, Alternative Investment Solutions chez State Street. « Avec des distributions importantes alimentant des records historiques de « dry powder » (capitaux disponibles à l’investissement) ces dernières années, les investisseurs sont enclins à remettre leur capital au travail et à maintenir le niveau de private equity dans leur allocation d’actifs générale. »

Next Finance , 21 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés