›  News 

L’indice GX Private Equity de State Street affiche une reprise modeste après le repli du troisième trimestre 2015

State Street Corporation (NYSE : STT) a publié les résultats de son indice de private equity, le GX Private Equity IndexSM (PEI), qui permet une analyse comparative de la performance des investissements en private equity sur un ensemble complet de données remontant à 1980. Au quatrième trimestre 2015, l’indice a enregistré une performance globale de 1,11 %.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

La chute des prix de l’énergie a fortement affecté les fonds de buyout en 2015

State Street Corporation (NYSE : STT) a publié les résultats de son indice de private equity, le GX Private Equity IndexSM (PEI), qui permet une analyse comparative de la performance des investissements en private equity sur un ensemble complet de données remontant à 1980. Au quatrième trimestre 2015, l’indice a enregistré une performance globale de 1,11 %.

« Les fonds de private equity ont enregistré une légère reprise au quatrième trimestre, après une brève chute au trimestre précédent » commente Will Kinlaw, senior managing director, responsable mondial de State Street Associates, un groupe de State Street Global Exchange. « Dans l’ensemble nous avons observé une performance relativement stable des investissements en private equity au cours des quelques dernières années. Le rebond du dernier trimestre 2015 est principalement attribuable à la croissance considérable des fonds de capital-risque qui se poursuit de maniéré ininterrompue, sans aucun rendement négatif relevé depuis 2012 ». S’appuyant sur des données provenant directement de sociétés en commandite, l’indice représentait plus de 2 000 milliards de dollars d’investissements en private equity et plus de 2 500 sociétés de private equity au 31 mars 2016.

« En 2015 les fonds de private equity ont affiché une performance de 6,55 % aux États-Unis, comparé à des performances négatives tant pour l’indice S&P 500 que l’indice Russell 3000® » ajoute M. Kinlaw.

Principaux autres résultats de l’indice au quatrième trimestre :

  • Le déploiement de capital (levée de capitaux pour de nouveaux investissements) est demeuré constant en 2015 par rapport à 2013 et 2014. Toutefois, au premier trimestre 2016, ces levées ont diminué à leur niveau le plus bas depuis début 2009.
  • Les fonds de private equity aux États-Unis ont affiché un rendement de 0,42 % au 4ème trimestre, en hausse par rapport au rendement de -1,43 % au trimestre précédent. Pour l’année 2015, la performance des fonds de private equity américains a été de 6,55 %.
  • Les fonds de private equity en Europe ont enregistré une performance de 1,94 % au 4ème trimestre dans un contexte économique relativement fragile.
  • En-dehors des États-Unis et de l’Europe, les fonds de private equity, constitués pour leur majorité de fonds de marchés émergents, demeurent assez volatils, avec une performance trimestrielle de 3,63 % au 4ème trimestre par rapport à -3.13 % au trimestre précédent.

« L’analyse des performances historiques sur les trois dernières années indique que les fonds de capital-risque ont produit des résultats supérieurs durant cette période, tandis que les fonds suivant des stratégies buyout et dette privée donnent des signes de ralentissement vers la fin de l’année 2015 » déclare M. Kinlaw.

« La chute des cours de l’énergie et des matières premières a continué d’avoir un impact considérable sur la performance du private equity, en particulier les fonds de buyout en 2015 » ajoute Anthony Catino, managing director du pôle d’activité de State Street dédié aux investissements alternatifs. « Cependant, nous avons aussi observé des signes indiquant que les sociétés de private equity recherchent actuellement des opportunités pour saisir des actifs et acquérir des entreprises dans l’espoir de tirer parti du faible niveau des valorisations ».

Next Finance , 7 juin

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés