›  News 

L’adoption du RMB atteint près de 40% auprès des institutions financières du monde entier

Le RMB Tracker de SWIFT montre une augmentation de 18 % des utilisations du RMB par les institutions financières du monde entier pour les paiements avec la Chine et Hong Kong.

Les données de SWIFT montrent une croissance à deux chiffres pour l’adoption du RMB par les institutions financières de l’ensemble des régions du globe. En février 2016, 1 131 banques utilisaient le RMB pour les paiements avec la Chine et Hong Kong, soit 37 % de l’ensemble des institutions qui échangent des paiements avec la Chine et Hong Kong, toutes devises confondues. Cela représente une augmentation de 18 % au cours des deux dernières années. La majorité de ces institutions sont localisées en Asie-Pacifique (557), suivies par l’Europe (376), les Amériques (124) puis l’Afrique et le Moyen-Orient (74). Par rapport à février 2014, la plus forte croissance est perçue dans les Amériques (+ 31%), suivie par l’Asie-Pacifique (+ 18%), l’Europe (+ 17%) et l’Afrique - Moyen-Orient (+ 12%).

Les données de SWIFT indiquent également que 24 % des paiements offshores en RMB effectués avec la Chine et Hong Kong sont gérés par les banques chinoises présentes internationalement donc qui ont des branches offshores et/ou des filiales.

« Le volume global des paiements en RMB fluctue et est plus bas en valeur comparé au mois dernier, probablement influencé par l’effet saisonnier du Nouvel An Chinois  » déclare Michael Moon, Head of Payments, Asie-Pacifique chez SWIFT. « L’adoption de la devise par davantage d’institutions financières au sein de l’Asie-Pacifique et au-delà augmente l’utilité de la devise pour les paiements au niveau international. Cependant, comme cela a largement été reporté dans la presse, certaines craintes ont émergées quant à l’augmentation des contraintes pour réaliser des paiements en RMB qui ralentiraient les taux d’adoption de la devise. Les jours pour effectuer des paiements en RMB ont atteint le plus haut niveau en presque 10 ans. Favoriser de nouvelles connexions et les terminaux mondiaux pourrait atténuer certaines de ces contraintes, et continuer l’internationalisation de la monnaie chinoise.  ».

En février 2016, le RMB reste à la cinquième place des devises les plus actives pour les paiements internationaux en valeur, avec une part de 1,76 %. Cela représente une baisse de 27,5 % comparé à janvier 2016. Au cours de la même période, l’ensemble des devises on décroît de 1,3 % en valeur.

Next Finance , 11 avril

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés