›  News 

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 2,2 points en février pour s’établir à 106,5

State Street Global Exchange publie aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » (ICI) pour le mois de février 2016.

L’Indice mondial de la confiance des investisseurs s’établit à 106,5 en février, en baisse de 2,2 points par rapport au niveau de 108,7 (en données corrigées) enregistré en janvier. Le recul de la confiance résulte d’une baisse de 103,4 à 90,2 de l’indice de la confiance en Europe. En revanche, l’indice de la confiance des investisseurs en Asie termine à 111,9, en hausse de 9,2 points, tandis que l’indice de la confiance en Amérique du Nord augmente de 108,9 à 109,3.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange. L’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une signification particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice diffère des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« Le mois de février a connu des variations intéressantes dans la confiance des investisseurs, alimentées par une forte volatilité dans les cours du pétrole ainsi que des signes indiquant une politique monétaire plus laxiste de la part des banques centrales en Europe et au Japon  » commente M. Froot. « Maintenant, tous les regards vont se tourner vers les réunions de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale en mars, alors que les perspectives de croissance mondiale demeurent une préoccupation majeure pour les investisseurs  ».

« Les arguments expliquant l’aversion au risque que nous observons en ce début d’année 2016 s’articulent autour de la faiblesse de l’économie mondiale, les risques en Chine, et les répercussions de la baisse du coût de l’énergie. Cependant, avec une hausse en Asie, mais une chute en Europe, la déclinaison régionale de notre indice de confiance révèle ce mois-ci des préoccupations plutôt divergentes  » ajoute Michael Metcalfe, senior managing director et directeur de la stratégie Global Macro, State Street Global Markets. «  Le recul de 13 points de la confiance des investisseurs européens constitue le plus fort repli enregistré depuis 16 mois. Avec les spreads de crédit qui s’écartent à nouveau sur les obligations souveraines et bancaires, cette chute de la confiance en Europe souligne le besoin pressant de mesures politiques supplémentaires dans la région ».

Next Finance , 24 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés