›  News 

L’ERAFP lance un appel d’offres pour sélectionner des gérants d’Actions cotées de la zone euro et européennes.

L’ERAFP lance plusieurs mandats dont un mandat de gestion indicielle de type smart beta, intégrant notamment son dispositif ISR et une méthodologie de décarbonation ainsi qu’un mandat de gestion ISR non benchmarkée avec gestion du risque actions à l’aide d’instruments financiers à terme.

Dans le cadre du renouvellement de mandats arrivant à échéance en mai 2017, l’Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) lance un appel d’offres ouvert pour sélectionner des gestionnaires d’actions cotées de la zone euro et européennes.

A fin avril 2016, le portefeuille d’actions cotées de la zone euro de l’ERAFP dont les mandats arrivent à échéance avait une valeur d’environ 5 milliards d’euros.
Afin de sélectionner les sociétés de gestion auxquelles seront attribués les nouveaux mandats, l’ERAFP lance un appel d’offres qui comprend cinq lots :

  • Lot 1 – Mandat de gestion indicielle ISR d’actions de moyennes et grandes capitalisations de la zone euro

Le lot 1 aura pour objet la gestion indicielle d’un portefeuille composé d’actions de moyennes et grandes capitalisations zone euro. L’indice retenu est le « Scientific Beta Eurozone Max Sharpe Ratio ERAFP SRI Carbon Efficient index » calculé par ERI Scientific Beta, construit spécifiquement pour les besoins de l’ERAFP et dont l’objectif est d’optimiser le couple rendement-risque d’un univers d’actions de la zone euro, pays développés. Cet indice, de type smart beta, intègre notamment le dispositif ISR de l’ERAFP et une méthodologie de décarbonation.

A titre indicatif les montants confiés au démarrage pour ce lot seront compris entre 500 millions et 1 milliard d’euros. Trois gérants seront retenus à l’issue de la procédure, dont deux dits « stand-by ».

  • Lot 2 – Mandat de gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’actions cotées de moyennes et grandes capitalisations de la zone euro.

Le lot 2 aura pour objet la gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’un portefeuille composé d’actions de moyennes et grandes capitalisations cotées de la zone euro.

A titre indicatif les montants confiés au démarrage pour ce lot seront compris entre 250 millions et 1 milliard d’euros. Cinq gérants seront retenus à l’issue de la procédure, dont deux dits « stand-by ».

  • Lot 3 – Mandat de gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’actions cotées de moyennes et grandes capitalisations de la zone euro avec gestion du risque actions.

Le lot 3 aura pour objet la gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’un portefeuille composé d’actions de moyennes et grandes capitalisations cotées de la zone euro, avec gestion du risque actions. La gestion du risque actions se fera à l’aide d’instruments financiers à terme. L’entreprise d’investissement cherchera à maximiser la performance du portefeuille tout en limitant la perte sur une année grâce à une gestion en budget de risque mesuré par la perte maximale sur une année calendaire.

A titre indicatif les montants confiés au démarrage pour ce lot seront compris entre 250 millions et 1 milliard d’euros. Trois gérants seront retenus à l’issue de la procédure, dont deux dits « stand-by ».

  • Lot 4 – Mandat de gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’actions cotées de petites capitalisations Europe

Le lot 4 aura pour objet la gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’un portefeuille composé d’actions cotées de petites capitalisations européennes.

A titre indicatif les montants confiés au démarrage pour ce lot seront de l’ordre de 140 millions d’euros. Trois gérants seront retenus à l’issue de la procédure, dont deux dits « stand-by ».

  • Lot 5 – Mandat de gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’actions cotées de moyennes et grandes capitalisations Europe

Le lot 5 aura pour objet la gestion fondamentale ISR non benchmarkée d’un portefeuille composé d’actions cotées de moyennes et grandes capitalisations européennes.

A titre indicatif les montants confiés au démarrage pour ce lot seront compris entre 250 millions et 1 milliard d’euros. Trois gérants seront retenus à l’issue de la procédure, dont deux dits « stand-by ».

Pour ces cinq lots, la composition du portefeuille devra être conforme au dispositif ISR de l’ERAFP. Pour cela les entreprises d’investissements devront analyser chaque action de leur portefeuille au regard du dispositif ISR de l’ERAFP par leurs propres moyens et/ou en s’appuyant sur des ressources externes.

Les mandats seront d’une durée de six ans.

Le dossier de consultation est disponible via le site Internet de l’ERAFP, www.rafp.fr ou sur www.achatpublic.com.

Next Finance , 27 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés