›  News 

KBL epb étend sa présence aux Pays-Bas grâce à l’acquisition d’Insinger de Beaufort,à BNP Paribas WM

KBL European Private Bankers (KBL epb), basé à Luxembourg, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord préliminaire pour l’achat d’Insinger de Beaufort, un leader de la banque privée aux Pays-Bas, à BNP Paribas Wealth Management

  • Le groupe européen basé à Luxembourg indique son intention de fusionner Insinger de Beaufort et Theodoor Gilissen, membre de KBL epb
  • Les actifs sous gestion de l’entité fusionnée dépasseront 20 milliards d’euros et elle deviendra l’une des plus solides banques privées « pure-play » des Pays-Bas
  • Troisième acquisition par KBL epb en 18 mois, faisant suite aux transactions en Belgique et au Royaume-Uni

Cette acquisition est soumise à l’approbation des autorités réglementaires compétentes et d’autres parties aux Pays-Bas.

Par la suite, également soumis à l’approbation des autorités réglementaires compétentes et d’autres parties, KBL epb entend fusionner Insinger de Beaufort et Theodoor Gilissen, dont les deux sièges se situent à Amsterdam. Membre de KBL epb, Theodoor Gilissen est une banque privée néerlandaise primée qui offre des services personnalisés et indépendants à sa clientèle depuis 135 ans.

À l’issue de cette fusion, Insinger de Beaufort et Theodoor Gilissen géreront plus de 20 milliards d’euros d’actifs. L’entité fusionnée deviendra alors l’une des plus solides banques privées « pure-play » du pays, avec plus de quatre siècles d’expérience collective aux Pays-Bas.

Ses clients bénéficieront également de l’approche de type «  boutique » à laquelle ils sont accoutumés, accessible à partir d’un seul et unique point de contact expert.

Avec son siège à Amsterdam et cinq autres bureaux aux Pays-Bas, la nouvelle entité issue de ce rapprochement envisagé mettra à la disposition de ses clients un niveau de services plus élevé, renforcé par l’expertise et les connaissances locales combinées de ces deux équipes de professionnels.

Ses clients bénéficieront également des produits, des services, de l’expertise et du rayonnement de KBL epb, dont les 2 200 collaborateurs opèrent dans cinquante villes en Europe.

Outre ses activités néerlandaises, Insinger de Beaufort exploite une succursale au Royaume-Uni, où une équipe de gestionnaires basés à Londres propose des services de gestion de fortune à un important portefeuille de clients HNWI, dont le montant des actifs sous gestion atteint près de 1,9 milliards d’euros.

Suite à la clôture de la transaction, ces employés et clients rejoindront le réseau KBL epb – représentant une excellente opportunité pour le Groupe de développer ses activités au Royaume-Uni et tout particulièrement à Londres.

Yves Stein, Group CEO, KBL epb, a déclaré : « Nous sommes ravis d’annoncer la signature de cet accord et nous nous réjouissons d’accueillir la clientèle et les équipes d’Insinger de Beaufort au sein de notre famille paneuropéenne.

« Aujourd’hui plus que jamais – suite à la troisième acquisition du Groupe en 18 mois – nous tenons notre promesse de croissance soutenue, témoignant de notre stratégie de développement à long terme qui cible une croissance organique, semi-organique et externe  ».

Peter Sieradzki, CEO, Insinger de Beaufort, a ajouté : « Cette fusion représente un mariage parfait qui apportera des avantages tangibles à notre clientèle nouvelle et existante, notamment une gamme élargie de produits et de services ainsi que des investissements accélérés dans l’expérience client. »

Monsieur Sieradzki a complété : « En tant qu’une des principales banques privées “pure-play” néerlandaises, nous serons encore plus à même de répondre aux exigences de nos clients à la recherche d’une plateforme véritablement indépendante, transparente et centrée autour de leurs besoins. La pierre angulaire de l’entité issue du projet de fusion sera l’offre de services personnalisés, reflétant les priorités à long terme d’Insinger de Beaufort, de Theodoor Gilissen et KBL European Private Bankers. »

Et Tanja Nagel, CEO, Theodoor Gilissen, de conclure : « Si cette annonce marque certes un tournant dans l’histoire de Theodoor Gilissen et conduira à un niveau de prestations sensiblement plus élevé, notre approche de la gestion du patrimoine centrée autour du client demeure indéfectible. » Elle a ajouté : « À l’heure où nous nous préparons à avancer main dans la main avec Insinger de Beaufort – avec qui nous partageons un héritage national de longue date ainsi qu’un engagement constant envers le service personnalisé – nos clients peuvent compter sur l’attention qu’ils sont en droit d’attendre de la part d’un partenaire local qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance.  »

Les conditions de l’acquisition – qui devrait être finalisée au deuxième semestre de l’année, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires – n’ont pas été dévoilées.

Next Finance , 13 avril

tags

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés