http://www.next-finance.net/fr
Marchés des Capitaux

GenSight Biologics annonce l’enregistrement de son document de base dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris

L’enregistrement du document de base constitue la première étape du projet d’introduction en bourse de GenSight Biologics sur le marché réglementé d’Euronext Paris...

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, annonce l’enregistrement de son document de base par l’Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro I.16-049 en date du 24 mai 2016 dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext Paris.

L’enregistrement du document de base constitue la première étape du projet d’introduction en bourse de GenSight Biologics sur le marché réglementé d’Euronext Paris, sous réserve des conditions de marché et des prérequis réglementaires, notamment la délivrance par l’AMF d’un visa sur le prospectus qui devra être établi dans le cadre de l’opération.

GenSight Biologics développe deux plateformes technologiques : le ciblage mitochondrien (Mitochondrial Targeting Sequence, ou MTS), et l’optogénétique. Si les applications envisageables sont multiples, GenSight Biologics a choisi de se concentrer dans un premier temps sur les maladies neurodégénératives de la rétine. Les candidats médicaments de GenSight Biologics, GS010 et GS030, sont destinés à être administrés en un seul traitement dans chaque œil par injection intravitréenne, afin d’offrir aux patients une récupération visuelle fonctionnelle durable.

Le candidat médicament le plus avancé de GenSight Biologics, GS010, cible la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) et est désormais en Phase III en Europe et aux États-Unis. GS010 a reçu le statut de Médicament Orphelin en Europe comme aux États-Unis. La plateforme technologique MTS a été initialement développée par les équipes du Pr José-Alain Sahel à l’Institut de la Vision à Paris. Elle est protégée par des brevets au-delà desquels GenSight Biologics a acquis des licences exclusives pour les indications ophtalmiques et non exclusives pour les autres maladies d’origine mitochondrienne. GenSight Biologics est convaincue que sa plateforme technologique MTS pourra également être utilisée pour adresser des pathologies d’origine mitochondrienne en dehors du champ des indications ophtalmiques.

GenSight Biologics développe un second candidat médicament, GS030, actuellement en stade préclinique et qui s’appuie sur la technologie optogénétique. L’optogénétique permet de rendre des neurones sensibles à la lumière, ce qui permet de stimuler spécifiquement les cellules ciblées sans toucher les cellules voisines. GS030 est destiné au traitement de toutes formes de rétinopathie pigmentaire (RP) d’origine génétique, mais aussi, par la suite, des atrophies géographiques, conséquence de la forme avancée de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). GS030 devrait débuter un essai clinique de Phase I/II au cours de la seconde moitié de 2017, sous réserve des demandes des agences réglementaires.

« Ce projet d’introduction en bourse est une nouvelle étape clé dans le développement de GenSight Biologics. Notre principal candidat médicament GS010, actuellement en Phase III de développement clinique, pourrait faire l’objet à moins de deux ans d’un dépôt du dossier d’approbation réglementaire pour sa commercialisation dès 2018. Si les résultats des essais cliniques en cours sont à la hauteur des critères fixés, nous pourrions proposer aux patients un traitement qui leur permettrait de gagner en autonomie et qualité de vie », commente Bernard Gilly, Directeur Général de GenSight Biologics.

6 millions de patients sont atteints de cécité en Europe et en Amérique du Nord. Sur la base d’études régionales, GenSight Biologics estime que l’incidence de la NOHL se situe entre 1.400 et 1.500 nouveaux patients perdant la vue chaque année aux États-Unis et en Europe. La RP est la cause héréditaire la plus répandue de cécité dans les pays développés, avec une prévalence d’environ 1,5 millions de personnes à travers le monde.

La neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL), maladie mitochondriale rare entraînant une perte rapide et irréversible de la vue chez les adolescents et les jeunes adultes

La NOHL visée par GS010 est une maladie génétique mitochondriale rare, caractérisée par une dégénérescence des cellules ganglionnaires de la rétine et provoquant une perte brutale, sévère et irréversible de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité totale, principalement chez les adolescents et les jeunes adultes. La NOHL affecte la capacité des patients à effectuer les tâches de la vie quotidienne, en premier lieu la lecture, l’orientation ou simplement la reconnaissance des visages. Leur autonomie est généralement extrêmement réduite, avec des répercussions non négligeables sur leur entourage et des coûts directs et indirects importants, liés à la prise en charge du handicap.

GS010 : des résultats cliniques prometteurs...

En avril 2015, GenSight Biologics a finalisé le recrutement d’une étude de Phase I/II pour évaluer la sécurité et la tolérance de GS010 chez 15 patients. Les premiers résultats chez l’homme ont démontré le bon profil d’innocuité et de tolérance de GS010.

Les patients sont ensuite suivis et évalués pendant au moins 3 ans. Des résultats préliminaires pharmacodynamiques à 48 semaines mettent en évidence des signes d’amélioration de l’acuité visuelle et de la perception des couleurs pour l’œil traité chez les patients ayant développé la maladie depuis moins de 2 ans. Une amélioration du champ visuel et de la perception des couleurs est également décelée chez les patients dont la fonction initiale avant traitement était la mieux préservée.

Bien que l’étude n’ait pas été conçue pour démontrer une quelconque efficacité, de par la diversité des doses utilisées et la forte hétérogénéité de la population, ces résultats préliminaires sont encourageants. Ainsi, après discussion avec les experts, les Phases III en cours ciblent des patients plus homogènes, très récemment diagnostiqués (moins de 12 mois), ce qui sur le principe d’une prise en charge rapide des patients dès le diagnostic pourrait maximiser les effets et l’efficacité du traitement. Les Phases III en cours sont intégralement conçues autour de ce principe.

...ayant permis le lancement d’une Phase III aux États-Unis et en Europe fin 2015

Deux études de Phase III ont débuté fin 2015 simultanément aux États-Unis et en Europe afin de démontrer l’efficacité de GS010 chez des patients atteints de NOHL, et ayant subi une perte d’acuité visuelle depuis moins d’un an.

L’objectif principal de ces études, baptisées « RESCUE » et « REVERSE », est d’évaluer l’efficacité de GS010 dans l’œil traité par rapport à l’œil non-traité, en mesurant la variation d’acuité visuelle après 48 semaines par rapport à l’acuité visuelle initiale.

Les 36 patients de chaque étude seront répartis dans 7 centres d’investigation spécialisée (1 en France, 1 en Allemagne, 1 en Italie, 1 au Royaume-Uni et 3 aux États-Unis).

GS030 : l’optogénétique pour le traitement de la rétinopathie pigmentaire et des formes avancées de dégénérescences maculaires liées à l’âge

La dégénérescence des photorécepteurs, qu’elle soit d’origine génétique comme dans le cas des rétinopathies pigmentaires (RP) ou liée au vieillissement comme dans les formes tardives de la dégénérescence maculaire liée à l’âge conduit inéluctablement à la cécité. L’optogénétique utilise la thérapie génique pour transformer d’autres cellules de la rétine en cellules photoréceptrices. Ainsi cette approche peut permettre de rétablir la vision chez tous les patients, quelles que soient les causes de la perte des photorécepteurs. Gensight Biologics estime que son produit candidat GS030 pourrait bénéficier aux patients dans les premiers stades de la RP.

Un essai clinique de Phase I/II pour GS030 dans le traitement de toutes les formes de rétinopathies pigmentaires devrait débuter au cours de la seconde moitié de 2017, sous réserve des demandes des agences réglementaires. Outre la confirmation du profil de tolérabilité, les premiers résultats pharmacodynamiques pourraient être disponibles dès la première moitié de 2018. GenSight Biologics poursuit dans le même temps le développement de GS030 pour le traitement de l’atrophie géographique, une forme tardive de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, et devrait initier un essai clinique de Phase I/II dans un intervalle de 8 à 12 mois suivant les résultats obtenus dans la rétinopathie pigmentaire.

Next Finance , 27 mai

P.-S.

Mise à disposition du document de base - Le document de base de GenSight Biologics est disponible sans frais et sur simple demande auprès de GenSight Biologics (74 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris) ainsi que sur les sites Internet de la société (www.gensight-corp.com) et de l’AMF (www.amf-france.org).

Facteurs de risques - GenSight Biologics attire l’attention du public sur le chapitre 4 «  Facteurs de risques » du document de base et plus particulièrement sur les facteurs de risque 4.1 «  Risques liés aux produits, au marché et à l’activité du Groupe  ».

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés