AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Fed : quasi-certitude d’une hausse des taux en mars, trois questions à plus long terme

La perspective d’une hausse des taux de 0,50-0,75% à 0,75-1,00% est devenue une quasi-certitude pour les investisseurs le 15 mars prochain. Deux semaines plus tôt, la probabilité implicite était d’une chance sur trois. Entre temps, dans un contexte où les statistiques économiques étaient globalement favorables, de nombreux discours des membres de la Fed ont préparé le terrain...

La perspective d’une hausse des taux de 0,50-0,75% à 0,75-1,00% est devenue une quasi-certitude pour les investisseurs le 15 mars prochain. Deux semaines plus tôt, la probabilité implicite était d’une chance sur trois. Entre temps, dans un contexte où les statistiques économiques étaient globalement favorables, de nombreux discours des membres de la Fed ont préparé le terrain. Si certaines « colombes » restent sur leurs positions, des poids lourds de ce camp comme Bill Dudley, Président de la Fed de New-York, ou Lael Brainard, Gouverneur, ont infléchi leur discours et jugent maintenant que la situation économique rendait une hausse des taux appropriée à court terme. Dans un discours du 3 mars, Janet Yellen a confirmé ce message.

L’Analyse de Lazard Frères de Gestion

Cette très probable hausse des taux en mars confirme qu’il y aura, sauf accident majeur, au moins trois hausses de taux en 2017. Le consensus des économistes et les probabilités implicites des marchés se sont d’ailleurs alignés sur ce scénario.

La Fed restera-t-elle sur ce rythme qui est beaucoup plus lent que les cycles de hausses précédents ? Les mesures budgétaires de Donald Trump ne sont pas encore connues, mais une accélération de l’emploi et de l’inflation pourrait suffire à amener la Fed à faire plus.

Au-delà des taux, reste la question de la réduction du bilan de la Fed qui doit intervenir une fois le cycle de hausse des taux bien avancé. Pour ce faire, la Fed envisage de ne plus réinvestir les obligations arrivées à maturité, mais aucune date n’a encore été fixée. Comme Ben Bernanke avait annoncé le début du tapering avant son départ en janvier 2014, Janet Yellen pourrait souhaiter annoncer cette mesure avant janvier 2018, date de la fin de son mandat.

Enfin, troisième question : qui Donald Trump va-t-il choisir pour occuper les positions vacantes au Board de la Fed ? Deux postes de gouverneurs sont actuellement inoccupés, Daniel Tarullo a annoncé qu’il démissionnerait au printemps et il est probable que Janet Yellen démissionne de son poste de gouverneur au terme de son mandat de présidente. Ces nouvelles nominations pourrait donc changer en profondeur le « logiciel » de la Fed.

Lazard Frères Gestion , 13 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés