AVIVA Advertisement AVIVA

Doctolib annonce une levée de fonds de 26 millions d’euros et l’entrée de Bpifrance dans son capital

Doctolib, le leader européen de la prise de rendez-vous médicaux sur Internet, confirme son envol avec un 4e tour de table de 26 millions d’euros, portant ainsi à 50 millions d’euros l’investissement total dans la start-up.

Doctolib, le leader européen de la prise de rendez-vous médicaux sur Internet, confirme son envol avec un 4e tour de table de 26 millions d’euros, portant ainsi à 50 millions d’euros l’investissement total dans la start-up. Cette augmentation de capital est réalisée par Bpifrance, le fonds Accel, Pierre Kosciusko-Morizet et Nicolas Brusson.

50 millions d’euros levés en 3 ans

Doctolib annonce la réalisation d’une levée de fonds de 26 millions d’euros auprès de Bpifrance dont la mission est de financer des sociétés en hypercroissance leaders dans leurs domaines respectifs et de contribuer au développement de l’écosystème français de l’innovation. Les investisseurs historiques de Doctolib participent également à l’opération : Accel, fonds de capital-risque international investisseur chez Facebook, Dropbox, Spotify et BlaBlaCar, ainsi que Pierre Kosciusko-Morizet, co-fondateur de PriceMinister et Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar. Il s’agit du 4e tour de table de la start-up lancée il y a trois ans, portant le total des investissements à 50 millions d’euros.

Des services éprouvés pour les patients et les professionnels de santé

Lancée en 2013 par Stanislas Niox-Chateau, Ivan Schneider et Jessy Bernal, Doctolib propose aux professionnels et établissements de santé un logiciel de gestion de rendez-vous et des services pour améliorer leur activité de consultation et leur communication avec les patients. Doctolib leur permet en moyenne de réduire de 30% leur temps de secrétariat, de diminuer de 75% leur nombre de rendez-vous non honorés et de maitriser leur visibilité sur Internet. Doctolib s’adapte à tous types de spécialités et tailles de structures (cabinets libéraux, centres de santé, cliniques, hôpitaux).
Pour les patients, Doctolib facilite le parcours de soins : la recherche d’informations et la prise de rendez-vous médicaux se font gratuitement sur Internet, 24h/24 et 7j/7, et un carnet de consultations est accessible en ligne.

Une communauté de professionnels de santé qui a triplé en 2016

Doctolib s’est imposée en seulement 3 ans comme le leader européen du marché de la prise de rendez-vous médicaux en ligne et des services Internet dédiés aux professionnels de santé. En 2016, la société a triplé tous ses principaux indicateurs. Elle rassemble aujourd’hui :

  • 17 000 professionnels de santé ;
  • 435 établissements de santé ;
  • 6 millions de visiteurs sur les sites de Doctolib chaque mois ;
  • 300 employés répartis dans 35 villes en France et en Allemagne.

Une forte expansion que Bpifrance a souhaité soutenir en participant à cette nouvelle levée. « Doctolib présente une dynamique de croissance impressionnante grâce à une exécution parfaite. Nous nous réjouissons d’accompagner cette success story aux côtés d’investisseurs de premier plan et d’assurer la croissance d’une entreprise avec une dimension sociétale aussi forte que celle de Doctolib. », commente Nicolas Herschtel, Directeur d’investissement au sein du pôle Large Venture de Bpifrance.

Une ambition forte pour 2017

Pour l’année 2017, Doctolib prévoit de recruter plus de 150 personnes afin de poursuivre sa croissance exponentielle sur le même rythme qu’en 2016 et d’être au plus proche des professionnels et établissements de santé en France et en Allemagne.
Stanislas Niox-Chateau, Président et cofondateur de Doctolib explique : « Le parcours de soin des patients était complexe et opaque. Les professionnels de santé ne disposaient pas d’outils innovants pour mieux s’organiser et communiquer avec leurs patients. Nous sommes ravis de les aider au quotidien. 2017 s’annonce comme une année encore plus belle que 2016 avec de nombreuses innovations prévues en partenariat avec notre communauté de professionnels et d’établissements de santé ».

Next Finance , 27 janvier

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés