ClubFunding annonce la création d’un marché secondaire pour ses obligations

Pour acquérir ou céder leurs obligations sur le marché secondaire de ClubFunding, les investisseurs doivent être qualifiés au sens de l’AMF, et indiquer leur intérêt en contactant un chargé d’affaires ClubFunding.

Le leader français des plateformes de prêts par obligations annonce ce jour la création d’un marché secondaire pour échanger ses titres.

« C’est une première dans le secteur des plateformes de prêts. Structurer un marché secondaire permet d’accroître la liquidité de nos produits obligataires. Cela s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de proposer aux investisseurs les produits les plus attractifs possible, pour les inciter à financer le développement des PME françaises » indique David El Nouchi, Directeur Général de ClubFunding.

Une opération portant sur des obligations émises en 2015 sur ClubFunding vient d’être réalisée. ClubFunding a facilité la mise en relation de deux investisseurs qualifiés dans le cadre de cette première transaction de gré à gré.

« Lorsqu’un investisseur souhaite revendre des obligations souscrites sur ClubFunding qu’il détient, nous identifions les éventuelles contreparties et gérons la documentation juridique liée à la cession, ainsi que la mise à jour du registre des obligataires » explique David El Nouchi.

Pour acquérir ou céder leurs obligations sur le marché secondaire de ClubFunding, les investisseurs doivent être qualifiés au sens de l’AMF, et indiquer leur intérêt en contactant un chargé d’affaires ClubFunding.

Si ces opérations sont aujourd’hui assurées par les équipes, ClubFunding mise sur le développement de la technologie « blockchain » pour fluidifier les opérations secondaires dans les prochains mois.

En renforçant ses liens avec les investisseurs, ClubFunding poursuit sa mission : faciliter l’accès au crédit pour les PME françaises.

Next Finance , 20 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés