BNP Paribas Real Estate publie les chiffres 2015 de l’immobilier de commerce en Allemagne

BNP Paribas Real Estate publie une étude sur l’Immobilier de Commerce en Allemagne : plus de 1 430 transactions locatives dans les centres-villes allemands...

En 2015, 1 435 transactions locatives/ouvertures – incluant des locaux commerciaux de zones A et B et des centres commerciaux de centre-ville – ont été recensées dans les centres-villes allemands. Bien qu’en recul d’environ 10 % par rapport à 2014 (1 624), ce chiffre reste néanmoins nettement supérieur à celui de 2013 par exemple (1 284).

En 2015, le total des transactions s’est établi juste en deçà de 950 000 m², n’atteignant pas le seuil du million de m² de l’année précédente. « La tendance à une légère augmentation de la surface moyenne des locaux nouvellement pris à bail se poursuit. Alors qu’en 2013, elle dépassait juste 580 m², en 2015 elle était proche de 660 m² », explique Christoph Scharf, Directeur Général de BNP Paribas Real Estate Retail Services en Allemagne. Les chaînes de magasins ont contribué à ce volume de transactions à hauteur de 82 % environ, un niveau globalement stable par rapport aux deux années précédentes.

BERLIN, LEADER INCONTESTE Avec un volume de transactions supérieur à 42 000 m² et 102 nouveaux contrats recensés, la capitale allemande caracole en tête du classement des villes. La baisse de 28 % du résultat par rapport à l’année précédente s’explique par le grand nombre de baux signés en 2014 dans le Mall of Berlin. Cologne se classe deuxième avec 30 800 m² (59 opérations). Elle est suivie par Düsseldorf qui enregistre un volume proche de 27 400 m² (51 transactions). Viennent ensuite, avec un peu plus de 23 000 m² chacune, Munich (33 opérations) et Hambourg (53 opérations). S’établissant à 22 300 m², le volume de transactions a été divisé par deux à Stuttgart par rapport à l’année précédente. Tout comme à Berlin, cette baisse s’explique par les excellents chiffres 2014 liés à la signature de nombreux baux dans les centres commerciaux Gerber et Milaneo. Francfort s’adjuge la sixième place avec un peu plus de 21 700 m², un résultat fortement influencé par l’extension d’environ 10 000 m² de la Galeria Kaufhof.

LES INVESTISSEURS ETRANGERS A L’ORIGINE D’ENVIRON 39 % DES TRANSACTIONS

« Les chaînes de magasins étrangères ont représenté environ 39 % de l’ensemble des transactions locatives/ouvertures recensées en Allemagne. Les enseignes d’équipement de la personne danoises et américaines ont été particulièrement dynamiques, ces deux groupes étant, chacun, à l’origine de près de 14 % de l’ensemble des baux signés avec des marques internationales sur ce segment de marché. Viennent ensuite les enseignes de prêt-à-porter italiennes (12,5 %), britanniques (juste au-dessus de 10 %), suédoises (plus de 8 %) et néerlandaises (juste en deçà de 8 %). TK Maxx, chaîne américaine à prix discount, arrive en tête des enseignes d’équipement de la personneen développement avec 11 nouveaux points de vente en 2015. Juste derrière, avec 9 nouvelles boutiques chacune, on retrouve la marque pour hommes Jack & Jones et H&M. Parmi les entreprises en expansion sur le segment des grandes surfaces de vente, on peut citer l’enseigne d’équipement de la personne polonaise Reserved (7 nouveaux magasins) et Primark (5 ouvertures). Hunkemöller (8 magasins), Superdry (7 magasins), Selected, mister*lady, Levi’s et Only (6 magasins chacun) se sont également adjugées de nouveaux locaux de superficie notable. Dans l’ensemble, les marques de prêt-à-porter internationales sont à l’origine de la signature de 184 nouveaux baux  », précise Christoph Scharf.

Next Finance , 11 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés